Un laboratoire
   
   
 
 
Centre de recherche Antilles-Guyane
- Complément d'adresse :
INRA Domaine Duclos Afficher la suite
INRA Domaine Duclos Prise d'eau 97170 PETIT-BOURG Réduire

- Missions :
Le Centre Antilles-Guyane couvre, depuis sa création en 1949, les trois Départements Français Afficher la suite
Le Centre Antilles-Guyane couvre, depuis sa création en 1949, les trois Départements Français d'Amérique, Guadeloupe, Martinique et Guyane. Son effectif est de 230 agents permanents; une centaine de stagiaires, contractuels et thésards/an. Des 21 Centres régionaux de l'INRA, il est le seul à être situé en zone tropicale. Il a pour mission de contribuer au développement d'une agriculture durable dans les DFA et les Pays de la Zone Caraïbe / Amériques Tropicales en promouvant des systèmes de cultures, des systèmes d'élevage et de productions appropriés, basés sur : - la connaissance des milieux tropicaux et de leurs contraintes (physiques, biologiques et socio-économiques), des ressources animales et végétales (caractérisation et gestion des ressources et de la biodiversité). - la diversification et valorisation des productions. Le Centre contribue au maintien de l'emploi dans le secteur agricole et met au point des technologies innovantes à forte valeur ajoutée ou destinées à la transformation industrielle, respectueuses de l'environnement et de la qualité et sécurité alimentaires. Domaines d'activités : productions végétales et animales, environnement, agronomie tropicale, formation, enseignement, valorisation, expertise, transfert de technologie. Les axes de recherches développés tendent vers une agriculture durable, moins consommatrice d'intrants et préservatrice des ressources et de la biodiversité. Ils s'inscrivent dans 4 secteurs scientifiques de l'Institut : * Environnement, Ecosystèmes cultivés & Naturels : - Ecophysiologie des associations culturales (modélisation des interactions espèces/ressources du milieu, cultures/environnement). - Contraintes bio-physico-chimiques des sols tropicaux (disponibilité de l'azote et séquestration du carbone, réduction des risques de dégradation du milieu par la gestion des intrants). - Elaboration de systèmes de cultures innovants. - Ecologie des forêts de Guyane. - Caractérisation de la diversité et de son rôle dans le fonctionnement de l'écosystème forestier (génétique, écophysiologie, microbiologie). - Relations diversité génétique/structuration spatiale et démographique des arbres en milieu non perturbé et forêts exploitées. - Interactions entre la forêt tropicale humide guyanaise et l'atmosphère * Société, Économie & Décision : - Modélisation du fonctionnement des exploitations agricoles en situation de fortes contraintes et aide à la décision publique. * Plante & Produit du Végétal : - Caractérisation des ressources génétiques végétales, de leurs bio-agresseurs et bio-auxiliaires. Méthodes de protection intégrée - Caractérisation de la diversité génétique de l'igname D. trifida (cousse-couche) et de son cortège de virus. - Epidémiologie et nuisibilité de l'anthracnose chez l'igname D. alata. Construction de résistances durables. - Interactions Bemisia/begomovirus/plantes maraîchères : - épidémiologie virale sur tomate - résistances durables à Bemisia (melon) et aux begomovirus (tomate) - méthodes de protection intégrée. - Créations variétales (tomates et poivrons) multirésistantes (flétrissement bactérien, virus, nématodes à galles). - Connaissance des nématodes phytoparasites et entomopathogènes, gestion en systèmes de culture maraîchers-vivriers. - Aptitude à la transformation des fruits et légumes tropicaux, physiologie de la maturation. - Technologie de la transformation et typicité des produits. - Valorisation des procédés de dépollution des effluents de distillerie. * Animal & Produits Animaux : - Amélioration génétique et valorisation des races locales (bovins, ovins, caprins, porcins. - Promotion de systèmes d'élevage et gestion du territoire, basés sur la valorisation des races locales, des pâturages naturels et des sous-produits agricoles. - Lutte intégrée contre le parasitisme interne des petits ruminants - Adaptation au climat et alimentation du porc en milieu tropical. - Qualité des viandes. En Martinique, les recherches sur les productions animales et végétales sont regroupées au sein du PRAM (Pôle de Recherche Agronomique de la Martinique). En Guyane, les recherches sur l'écosystème forestier tropical humide, sont menées par l'UMR ECOFOG (Ecologie des Forêts de Guyane) regroupée au sein du Groupement d'intérêt scientifique SILVOLAB. Le Centre Antilles-Guyane développe une dynamique en formation et coopération avec : Les instituts de recherche et de développement des DFA (Université Antilles-Guyane, ENGREF, CIRAD, IRD, PRAM), l'ONF, le Parc National, les Chambres d'Agriculture, les Lycées Agricoles), Les réseaux (PROCICARIBE), les instituts et centres de recherches de la Caraïbe, de l'Amérique latine (CIAT, CIMMYT, CATIE, EMBRAPA, IIRD, IS, CARDI...), d'Amérique du Nord et d'Europe, et par l'accueil de chercheurs et d'étudiants français et étrangers(100/an). Ses expertises en Agronomie Tropicale sont reconnues au niveau international. Son insertion dans le développement local s'appuie sur un partenariat renforcé avec les organisations professionnelles (chambres consulaires, centres de démonstration, instituts techniques...). Réduire

- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : adoption ex ante, agroforesterie, ammonium, anthracnose, bananier, begomovirus, bemisia, bovin, caprin, castanea, colletotrichum, colletotrichum gloeosporioides, compétition, cucurbitaceae, cucurbitacee, dichanthium, digitaria, dioscorea, disocorea alata, économie de l'exploitation, économie de l'innovation, fertilisation du sol, fourrage, fusarium, haemonchus, igname, ipomoea, juglans, légumineuse, maïs, ovin, patate douce, pathogène, pâturage de qualité, plante tropicale, poivron, politique agricole, polyphénol, porc, prunus, ravageur, résidu, rumen, système de culture, système de production local, tomate, ver de terre
Question sociétale et finalité, contexte : biodiversité végétale, changement technique, développement durable, diversité, durabilité, réduction d'intrants, réduction de pesticides, variabilité génétique
Démarche, discipline : Alimentation et Nutrition, Chimie, Génétique animale, Génétique des plantes, Génétique des populations, Génie des procédés, Gestion des risques, Modélisation et simulation, parasitologie, Physiologie, Zootechnie
Afficher la suite
Objet d'étude : adoption ex ante, agroforesterie, ammonium, anthracnose, bananier, begomovirus, bemisia, bovin, caprin, castanea, colletotrichum, colletotrichum gloeosporioides, compétition, cucurbitaceae, cucurbitacee, dichanthium, digitaria, dioscorea, disocorea alata, économie de l'exploitation, économie de l'innovation, fertilisation du sol, fourrage, fusarium, haemonchus, igname, ipomoea, juglans, légumineuse, maïs, ovin, patate douce, pathogène, pâturage de qualité, plante tropicale, poivron, politique agricole, polyphénol, porc, prunus, ravageur, résidu, rumen, système de culture, système de production local, tomate, ver de terre
Question sociétale et finalité, contexte : biodiversité végétale, changement technique, développement durable, diversité, durabilité, réduction d'intrants, réduction de pesticides, variabilité génétique
Démarche, discipline : Alimentation et Nutrition, Chimie, Génétique animale, Génétique des plantes, Génétique des populations, Génie des procédés, Gestion des risques, Modélisation et simulation, parasitologie, Physiologie, Zootechnie
Echelle d'étude : agrosystème, competition, durée d'humectation, labour, microsite, parcelle cultivée, parcelle de pâturage, photopériode, population locale
Localisation géographique : caraïbes insulaires, tropical africa
Dispositif technique et méthode d'étude : aide à la décision, analyse statistique, association, association de culture, caractérisation moléculaire, création variétale, croisement, culture bananiere, culture in vitro, drainage localisé, engrais, innovation, itinéraire technique, modèle de fonctionnement de culture, modélisation, pharmacopee, pratique agricole, procédé agroalimentaire, programmation mathématique, protection intégrée, rotation, sélection, spatialisation, statistique
Composé chimique, Facteur du milieu : azote, eau, fertilisant organique, nitrate, pesticide, phosphore, sol, sol acide, sol ferrallitique, stade de maturite, vertisol
Phénomène, processus et fonction : alimentation, comportement alimentaire, digestion, dispersion, durabilité des résistances, efficience de conversion, érosion, evapotranspiration, évapotranspiration, ingestion, interception de la pluie, nuisibilité de l'anthracnose, nutrition, nutrition des plantes, nutrition hydrique, nutrition minérale, parasitisme, performance zootechnique, redistribution de la pluie, résistance aux maladies, ruissellement, toxicité aluminique
Réduire
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +