Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR1300 BioEpAR Biologie, Epidémiologie et Analyse de Risque en Santé Animale
- Complément d'adresse :
Oniris, La Chantrerie CS Afficher la suite
Oniris, La Chantrerie CS 40706 44307 NANTES CEDEX 3 Réduire

- Missions :
Les travaux développés répondent à des enjeux de biologie cognitive et de demande sociale pour Afficher la suite
Les travaux développés répondent à des enjeux de biologie cognitive et de demande sociale pour établir des bases épidémio-économiques pour la gestion de la santé des populations d'animaux d'élevage ou en vue de l'intervention en santé publique vétérinaire. Les finalités sont l'action sur les agents pathogènes eux mêmes et la limitation de leurs impacts sanitaires et zootechniques, dans un cadre d'usage raisonné des anti-infectieux et de développement durable en élevage. Les systèmes d'élevage envisagés concernent les bovins, porcins et poissons, et aussi certaines interactions avec la faune sauvage. Les axes thématiques actuellement développés sont les suivants : 1) Mécanismes fondamentaux impliqués dans la transmission de protozooses par les tiques : La tique-modèle est Ixodes ricinus en raison de sa large distribution en Europe, de la diversité de ses hôtes et celle des agents pathogènes animaux ou humains transmis. Les travaux portent sur la caractérisation génétique de Babesia sp., l'exploration fonctionnelle de la transmission vectorielle, et la génétique des populations de vecteurs en lien avec la transmission vectorielle et la variabilité des interactions hôte vertébré - protozoaire transmis. 2) Relations pharmacocinétiques/pharmacodynamiques (PK/PD) et épidémiologie de l'antibiorésistance des bactéries ichtyopathogènes : Les travaux portent l'évaluation des quantités d'antibiotiques rejetés et leur devenir dans l'environnement, sur l'établissement des profils de sensibilité des bactéries ichtyopathogènes majeures aux principaux antibiotiques piscicoles et sur la caractérisation des mécanismes de résistance éventuels. 3) Appréciation des situations et risques sanitaires et de portage bactérien dans des populations d'animaux d'élevage : études de prévalence et études d'épidémiologie analytique pour l'identification et la quantification des facteurs de risque ou facteurs de variation de la transmission d'agents pathogènes. 4) Modélisation de la propagation d'agents pathogènes transmissibles et de la survenue des troubles de santé dans les population : Les connaissances disponibles sont assemblées dans des modèles d'étude ou prédictifs utilisés pour étudier les dynamiques de propagation à différentes échelles (troupeau, filière, région) et évaluer les effets associés à des actions de maîtrise. 5) Evaluations des conséquences économiques des troubles de santé et de leurs stratégies de maîtrise à différentes échelles (exploitation d'élevage ou région). Réduire

- Moyens :
L'UMR regroupe au 01/01/2008 47 personnels permanents (11 INRA et 36 ENVN, dont 25 scientifiques (6 Afficher la suite
L'UMR regroupe au 01/01/2008 47 personnels permanents (11 INRA et 36 ENVN, dont 25 scientifiques (6 INRA et 19 ENVN). Il s'y ajoutent 1 doctorants et 3 ingénieurs sous contrat à durée déterminée.

Les compétences détenues sont caractérisées par les index suivants :
Bactériologie, biologie cellulaire et moléculaire, conception et maintenance évolutive de bases de données, connaissances sur les systèmes d'élevage, culture in vitro de protozoaires, entretien ex vivo et infection de tiques, évaluation économique, génétique des populations, infections expérimentales, ingéniérie d'études observationnelles, méta-analyse, modèles animaux, modèles de régression avancés, modélisation stochastique individu-centrée, observation sur les animaux de production et la faune sauvage, pisciculture, programmation, statistiques descriptives, systèmes dynamiques multi-états.
Réduire

- Collaborations :
Partenaires académiques
Université de Rennes 1 et Agrocampus Rennes (master recherche, ED Vie Afficher la suite
Partenaires académiques
Université de Rennes 1 et Agrocampus Rennes (master recherche, ED Vie Agronomie Santé)
Université de Nantes (nouvelle ED Biologie Santé)
Pôle de Compétences Ouest du MAP
PONAN
GdR FA2D Filières agro-industrielles animales durables, Rennes
GdR Maladies infectieuses Animales INRA-CIRAD
Partenariat dans le cadre Européen
FP7 Large collaborative project EUROFOODSURV (soumis)
Collab. internationales
WIAS Wageningen (NL), RVC London, SAC Aberdeen et Univ. Warwick (UK), FVM Utrecht (NL), Univ. Lanzhou (Chine)
Collab. nationales
INRA MIA Jouy, INRA EpiA Theix, INRA VIM Jouy, INRA-AFSSA-ENVA BIPAR Alfort, CIRAD-INRA Montpellier , INRA-ENVN SECALIM Nantes
AFSSA Brest, AFSSA Ploufragan , AFSSA Niort, AFSSA Alfort, AFSSA Lyon
Partenariat international privilégié
WIAS, Wageningen, RVC London, Univ. Warwick, FVM Utrecht
Partenaires socio professionnels et industriels
Institut de l'Elevage, IFIP
Chambres d'Agriculture
Groupements de Défense Sanitaire du Bétail, Groupements de Défense Sanitaire aquacoles français Groupements techniques Vétérinaires, UNCEIA
Industrie pharmaceutique
DGAL
Réduire

- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : blue tongue virus, bovine viral diarrhoea virus, vache laitière
Dispositif technique et méthode d'étude : elisa, pcr, risque, surveillance
Composé chimique, Facteur du milieu : vaccin
Afficher la suite
Objet d'étude : blue tongue virus, bovine viral diarrhoea virus, vache laitière
Dispositif technique et méthode d'étude : elisa, pcr, risque, surveillance
Composé chimique, Facteur du milieu : vaccin
Phénomène, processus et fonction : portage asymptomatique, prévalence, trouble respiratoire, usage raisonne de l'antibiotique, zoonose
Réduire
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +