Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR1282 ISP Infectiologie et Santé Publique
- Complément d'adresse :
INRAE
37380 NOUZILLY Réduire

- Missions :
Les travaux menés au sein de l'unité de recherche IASP (Infectiologie Animale et santé Publique) Afficher la suite
Les travaux menés au sein de l'unité de recherche IASP (Infectiologie Animale et santé Publique) cherchent à comprendre et à maîtriser les infections ou les maladies infectieuses animales. Il s’agit de connaître les agents pathogènes, ainsi que les mécanismes des infections et de leur contrôle via la réponse immunitaire.

Les recherches engagées vont de la molécule à la maladie, sur des infections considérées comme prioritaires du fait de :

leur impact économique sur la production des animaux de rente (maladies parasitaires et bactériennes des ruminants et des volailles, infections mammaires des ruminants laitiers, maladies virales des volailles) ;
leurs conséquences sur la santé publique et leurs effets sur l’environnement (pathogènes zoonotiques, et/ou résistants aux antibiotiques, présents dans la chaîne alimentaire de l’homme, présents dans les réservoirs animaux et dans leurs produits) ;
leur valeur de modèles de maladies humaines.

L’unité de recherche IASP s’intéresse aux relations hôte-pathogène à l’échelle moléculaire, cellulaire et à celle de l'animal. Elle conduit ses recherches en fédérant des compétences dans les grandes disciplines de l’infectiologie : biologie cellulaire, bactériologie, parasitologie, virologie et immunologie.

L’unité s’organise autour de 3 pôles : le pôle « Bactériologie », le pôle « Parasitologie », le pôle « Virologie ».

Le pôle « Bactériologie » se focalise sur :

* la caractérisation moléculaire de bactéries pathogènes, aboutissant à l’analyse de leur diversité, des gènes de virulence et de la résistance aux antibiotiques ;
* l’analyse des mécanismes du pouvoir pathogène, des interactions des bactéries avec l’hôte, et notamment du dialogue moléculaire entre cellules ;
* l’étude de la réponse immunitaire à ces agents infectieux.

Les principaux agents pathogènes étudiés appartiennent aux genres Salmonella, Staphylococcus, Escherichia, Brucella et Mycobacteria.

Ce pôle comprend 4 équipes :
- Immunité et Infections Mammaires
- Infections Mycobactériennes Animales
- Plasticité Génomique, Biodiversité, Antibiorésistance & Centre International de Ressources Microbiennes-Bactéries Pathogènes
- Signalisation, Portage et Virulence Bactérienne.

Le pôle « Parasitologie » étudie différents modèles parasitaires (Eimeria, Cryptosporidium, helminthes). Les activités sont concentrées sur :

* l’analyse des parasites de l’intestin des herbivores ou du poulet : protozoaires ou vers ;
* l’étude de la biologie de ces parasites, leur virulence et leur résistance aux produits antiparasitaires ;
* la compréhension de la réponse immunitaire intestinale à ces parasites, notamment chez le nouveau-né, et la recherche de stratégies pour la stimuler.

Trois équipes appartiennent à ce pôle :
- Contrôle et Immmunologie des Maladies Entériques du Nouveau-né
- Multirésistance et Pouvoir Pathogène des Nématodes
- Pathogenèse des Coccidioses.

Le pôle « Virologie » a pour objectifs de recherche :

* l’étude de la biologie de virus responsables des grippes émergentes ou d’autres agents pathogènes ;
* la recherche sur les mécanismes des maladies qu’ils induisent ;
* l’analyse de la réponse des systèmes immunitaires du poulet et du porc à des infections animales ou humaines, à voie d’entrée intestinale ou respiratoire.

Les études sont en particulier concentrées sur deux virus aviaires d’importance : le virus de la maladie de Marek et les virus influenza.

Les équipes de ce pôle au nombre de 3 sont :
- Biologie des Virus Aviaires
- Pathologie et Immunologie Aviaire
- Relation Hôte-Pathogène chez le Porc Réduire

- Moyens :
Le dispositif de recherche de l'unité IASP comprend :

* 10 équipes de recherche ( Afficher la suite
Le dispositif de recherche de l'unité IASP comprend :

* 10 équipes de recherche (comprenant 34 chercheurs, 15 ingénieurs IR/IE, et 33 assistants-ingénieurs et techniciens en janvier 2011) ;

* des ateliers technologiques mutualisés et intégrés au plateau technique du Centre ;

* un Centre de Ressources Biologiques pour les bactéries pathogènes de la chaîne alimentaire, le CIRM-BP ;

un laboratoire d'expertise en infectiologie animale.

Ces équipes sont assistées par des services d’appui à la recherche comprenant 22 personnes incluant :

la documentation et la communication ;
le secrétariat ;
la gestion ;
les divers services communs.

Chacune des 10 équipes de recherche prend en charge une thématique de recherche précise avec une forte composante disciplinaire. Trois équipes travaillant sur des modèles bactériens sont rattachées au Département de Microbiologie de la Chaîne Alimentaire, les 7 autres sont rattachées au Département Santé Animale.
Réduire

- Collaborations :
" A mettre à jour" Réduire

- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : bacteria, bacteria, cryptosporidium parvum, dendritic cell, eimeria, epithelial cell, escherichia coli, mamelle, natural killer cell, nematoda, neonates, parasite animal, poule, ruminant, salmonella, staphylococcus, streptococcus, virus, virus pathogène
Question sociétale et finalité, contexte : santé animale, santé humaine, sécurité microbiologique des aliments
Démarche, discipline : Bacteriology, Biochimie et Biologie Moléculaire, Biologie cellulaire, cell biology, Health, Immunité innée, Immunologie, Immunology, immunothérapie, Infectious diseases, Interactions entre organismes, Microbiologie et Parasitologie, Molecular biology, Parasitology, Virology
Afficher la suite
Objet d'étude : bacteria, bacteria, cryptosporidium parvum, dendritic cell, eimeria, epithelial cell, escherichia coli, mamelle, natural killer cell, nematoda, neonates, parasite animal, poule, ruminant, salmonella, staphylococcus, streptococcus, virus, virus pathogène
Question sociétale et finalité, contexte : santé animale, santé humaine, sécurité microbiologique des aliments
Démarche, discipline : Bacteriology, Biochimie et Biologie Moléculaire, Biologie cellulaire, cell biology, Health, Immunité innée, Immunologie, Immunology, immunothérapie, Infectious diseases, Interactions entre organismes, Microbiologie et Parasitologie, Molecular biology, Parasitology, Virology
Réduire
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +