Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR1233 MTCX Mycotoxines et Toxicologie Comparée des Xénobiotiques
  • Responsable de la structure Etienne Benoit +33 (0) 4 78 44 24 11
  • Secrétariat
  • Adresse VetAgro Sup Marcy 1 avenue Bourgelat BP 83 69280 Marcy-L'Étoile
  • Téléphone +33 (0) 4 78 44 24 11
  • Fax 04 78 87 05 16
  • E-mail e.benoit [at] vet-lyon.fr
  • Site(s) Web
  • Centre Auvergne-Rhône-Alpes
  • Département ou direction pilote Santé Animale
- Complément d'adresse :
ENVL 1 avenue Bourgelat Afficher la suite
ENVL 1 avenue Bourgelat BP 83 69280 MARCY-L'ÉTOILE Réduire

- Missions :
L'unité INRA-ENVL "Mycotoxines et Toxicologie Comparée des Xénobiotiques"(MTCX), localisée à l'ENV Afficher la suite
L'unité INRA-ENVL "Mycotoxines et Toxicologie Comparée des Xénobiotiques"(MTCX), localisée à l'ENV de Lyon comporte deux équipes constitutives : - L'équipe « transports membranaires » s'intéresse de façon générale aux mécanismes de transfert transépithélial des polluants environnementaux, et aux facteurs qui peuvent moduler ce transfert. En particulier elle étudie les transferts des fusariotoxines (déoxynivalénol, nivalénol, zéaralénone). Ces mycotoxines, issues de champignons filamenteux, parasitent de nombreuses céréales et contaminent l'alimentation. Au travers de la mise en place de modèles in vitro (lignées cellulaires épithéliales humaines) et in vivo (rat), les études entreprises visent à répondre aux questions suivantes : - Quels sont les mécanismes de transfert des fusariotoxines dans les l'épithélium intestinal. - Quels sont les mécanismes de transfert des fusariotoxines dans les les épithéliums placentaires et mammaires, qui conditionnent l'exposition du foetus et du nourrisson aux contaminants environnementaux. - Quelle est l'influence des mycotoxines sur le transfert actif d'autres xénobiotiques, via la modulation potentielle (fonctionnalité et niveau d'expression) des transporteurs transmembranaires (famille des ABC). - Le métabolisme des xénobiotiques influence-t'il le transfert des toxines. - Quelles sont les conséquences d'une multicontamination fusariotoxique et d'une exposition prolongée à de faibles doses de toxines sur le transfert. - L'équipe Résitance aux Antivitamine K : L'utilisation massive d'anticoagulants coumariniques antivitamines K (AVK) depuis 50 ans a permis la sélection de rongeurs (rats bruns, rats noirs, souris) résistants génétiquement à l'action de ces molécules. L'objectif de cette équipe est de définir les bases génétiques et moleculaires de la résistance et d'évaluer sur des populations sauvages l'importance de ce phénomène en France (sur plusieurs centaines d'échantillons, 25% des rats sont porteurs de mutations associée à des phénomènes de résistance) afin de proposer aux décideurs et aux professionnels des stratégies d'utilisation de ces molécules évitant l'apparition de ce phénomène de résistance ou bien, face à des situations de résistance établies d'établir des stratégies évitant au maximum des effets toxiques secondaires sur les espèces non cibles. Réduire

- Moyens :
L'UMR dispose de moyens classiques de laboratoire. Salle de culture
cellulaire, équipement pour Afficher la suite
L'UMR dispose de moyens classiques de laboratoire. Salle de culture
cellulaire, équipement pour la biologie moléculaire et la chimie des
protéines. Différents équipements communs sont directement accessibles :
cytométre en flux, PCR real time...L'UMR dispose d'équipement de chimie
analytique : HPLC,CPG, LC-MS-MS, CPG-MS.
L'UMR dispose également d'une animalerie pour rats de laboratoires et rats
sauvages ainsi qu'une salle de quarantaine pour rats sauvages (donc
potentiellement infectieux). Réduire

- Collaborations :
L'équipe transports membranaires travaille en étroite collaboration avec
trois Unités de Afficher la suite
L'équipe transports membranaires travaille en étroite collaboration avec
trois Unités de Recherche de l'INRA, UR66, l'UR1213 et l'UMR 754 ainsi
que l'UMR INSERM U407.

L'équipe Résistance aux AVK a mis en place un réseau européen
regroupant l'ensemble des partenaires scientifiques impliqués sur ce
thème (2 équipes allemandes, une équipe belge, une équipe danoise, 2
équipes anglaises.
Elle travaille avec le principal producteur d'AVK européen (Liphatech,
Agen France), la commision dédiée à l'étude de la résistance des
industriels producteurs de rodenticides RRAC (rodenticide Resistance,
Action Committee), le syndicat professionnel des utilisateurs de
rodonticides (3D). Réduire

 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +