Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR1225 IHAP Interactions hôtes-agents pathogènes
- Complément d'adresse :
ENVT 23 chemin des Afficher la suite
ENVT 23 chemin des Capelles 31076 TOULOUSE CEDEX Réduire

- Missions :
Les objectifs scientifiques de l'unité s'inscrivent dans le domaine de l'infectiologie, et visent à Afficher la suite
Les objectifs scientifiques de l'unité s'inscrivent dans le domaine de l'infectiologie, et visent à l'acquisition de connaissances sur les interactions entre les microorganismes pathogènes et leurs hôtes. Les finalités sont génériques et appliquées au diagnostic et à la maîtrise des maladies animales, ainsi qu'à la protection de la santé humaine, notamment dans les domaines de la sécurité sanitaire des aliments et des zoonoses. Les thèmes de recherche se déclinent principalement autour de trois axes : - la connaissance des agents pathogènes : structure génétique et caractéristiques phénotypiques, déterminants moléculaires du pouvoir pathogène ainsi que leur mode d'action, utilisation de virus comme vecteurs vaccinaux. - la genèse des infections : tropisme d'hôte ou de cellule, modalités de distribution et de dissémination dans l'organisme. - la réponse de l'hôte aux agents pathogènes : mécanismes génétiques de modulation de la pathogenèse, mécanismes immunitaires innés ou adaptatifs, notamment en lien avec la génétique. Les stratégies de recherche intègrent les différents niveaux d'investigation (moléculaire, cellulaire, organisme) des mécanismes infectieux. Toutes les thématiques font appel à des modèles animaux utilisés pour leur intérêt démonstratif et/ou leur qualité d'espèce cible de la maladie. L'implantation de l'UMR au sein d'une ENV crée une interface stimulante entre chercheurs de formation vétérinaire et universitaire et favorise les contacts avec les milieux professionnels. Ces caractéristiques et la multidisciplinarité de l'UMR, sont exploitées pour garantir la pertinence et l'excellence des recherches qui y sont conduites. Réduire

- Moyens :
L'UMR 1225 comprend 6 équipes de recherche, regroupant 9 chercheurs, 16 enseignants-chercheurs et Afficher la suite
L'UMR 1225 comprend 6 équipes de recherche, regroupant 9 chercheurs, 16 enseignants-chercheurs et 5 ingénieurs, et 26 agents techniques et administratifs. Elle accueille une vingtaine de doctorants, post-doctorants et stagiaires. Réduire

- Collaborations :
Instituts
- AFSSA, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, France
- CIRAD, Afficher la suite
Instituts
- AFSSA, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, France
- CIRAD, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement, Montpellier, France
- CEA, Commissariat à l'énergie atomique, Saclay, France

Universités partenaires
- INP (Institut National Polytechnique de Toulouse 3)
- UPS (Université Paul Sabatier)

Ecoles Doctorales
- BSB (Biologie Santé Biotechnologie)
- Microorganismes : du génome aux interactions avec l'hôte
- Immunologie et Maladies infectieuses
- SEVAB (Sciences Ecologiques, Vétérinaires, Agronomiques et Bio-ingénieries)

Masters
- BGAE (Université de Montpellier II, ENV Toulouse - IHAP-, CIRAD) ex Certificat d'Etudes Approfondies Vétérinaires de Pathologie Animale et Epidémiosurveillance en Régions Chaudes
Agro Food Chain (Institut National Polytechnique de Toulouse)

PRES
- Université de Toulouse

Pôle
- Cancer bio-santé
- PA3S (Pôle Alimentation Sécurité Sanitaire et Santé)
- Agri-Mip Innovation

Européen
- REX "Neuroprion" "Prevention, control and management of prion diseases"
- REX "EADgene" "European Animal Disease Genomics Network of Excellence for Animal Health and Food Safety »
- Allemagne, Bayerische Julius Maximilian Universitat, Wurzburg
- Allemagne, Friedrich Loeffler Institut, Riems
- Autriche, Université Vétérinaire, Institut de Bactériologie, Mycologie et d'Hygiène, Vienne
- Espagne, INIA - CISA, Valdeolmos
- Grande Bretagne, VLA (Veterinary Laboratories Agency), Weybridge
- Grande Bretagne, NPU (Neuropathogenesis Unit), Edinburgh
- Pays Bas, CIDC, Lelystad

International (autre que communauté européenne)
- Australie, University of Melbourne, Faculty of Veterinary Science, Melbourne
- Suisse, Université de Berne, Berne

Socio-professionnel et industriel
Professionnel
- Centre National Interprofessionnel de l'Economie Laitière (CNIEL)
- Comités interprofessionnels de la pintade et de l'oie
- Confédération générale des éleveurs de brebis et des industriels de Roquefort
- Fondation Alliance Biosecur
- Ligue contre le Cancer

Industriel
- Acies France
- BioMerieux France
- BioRad France USA
- Delciteck Finland
- Griffols Espagne
- ID Vet Pourquier France
- Merial France
- Oncotest Germany

Autres
- DEFRA, Grande Bretagne
- DGAl, Ministère de l'Agriculture, France
- Food Standard Agency, Communauté européenne

Réduire

- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : blue tongue virus, bovin, canard, chèvre, dinde, encéphalopathie spongiforme bovine, endothélium vasculaire, génomique expressionnelle, génomique positionnelle, lapin de chair, lapin de garenne, mamelle, mouton, Mycobacterium avium subsp. paratuberculosis, mycoplasma, mycoplasma agalactiae, mycoplasma mycoides, nématode digestif, ovin, poulet, prion, ruminant, souris, staphylococcus, tannin, virus, virus influenza aviaire
Question sociétale et finalité, contexte : amélioration génétique, biologie prédictive, durabilité des systèmes d'élevage, recherche biomédicale, recherche clinique, relation animal-pathogène, santé animale, sécurité sanitaire des aliments, variabilité génétique
Démarche, discipline : bactériologie, Biologie cellulaire, biologie moléculaire, Biotechnologie, Génétique animale, Immunité adaptative, Immunité innée, Immunologie, Maladies émergentes, maladies infectieuses, Médecine humaine et pathologie, Médecine vétérinaire et santé animal, Neuroscience, parasitologie, Science des productions animales, Sciences du Vivant, Vaccinologie, Virologie
Afficher la suite
Objet d'étude : blue tongue virus, bovin, canard, chèvre, dinde, encéphalopathie spongiforme bovine, endothélium vasculaire, génomique expressionnelle, génomique positionnelle, lapin de chair, lapin de garenne, mamelle, mouton, Mycobacterium avium subsp. paratuberculosis, mycoplasma, mycoplasma agalactiae, mycoplasma mycoides, nématode digestif, ovin, poulet, prion, ruminant, souris, staphylococcus, tannin, virus, virus influenza aviaire
Question sociétale et finalité, contexte : amélioration génétique, biologie prédictive, durabilité des systèmes d'élevage, recherche biomédicale, recherche clinique, relation animal-pathogène, santé animale, sécurité sanitaire des aliments, variabilité génétique
Démarche, discipline : bactériologie, Biologie cellulaire, biologie moléculaire, Biotechnologie, Génétique animale, Immunité adaptative, Immunité innée, Immunologie, Maladies émergentes, maladies infectieuses, Médecine humaine et pathologie, Médecine vétérinaire et santé animal, Neuroscience, parasitologie, Science des productions animales, Sciences du Vivant, Vaccinologie, Virologie
Réduire
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +