Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR1131 SVQV Santé de la Vigne et Qualité du Vin
- Complément d'adresse :
INRA 28 rue de Herrlisheim Afficher la suite
INRA 28 rue de Herrlisheim BP 20507 68021 COLMAR CEDEX Réduire

- Missions :
L’unité mixte de recherche 1131 ‘Santé de la Vigne et Qualité du Vin’ (UMR SVQV) a pour mission de Afficher la suite
L’unité mixte de recherche 1131 ‘Santé de la Vigne et Qualité du Vin’ (UMR SVQV) a pour mission de contribuer à la création de nouvelles variétés de vignes répondant aux enjeux d’une viticulture durable en associant des chercheurs INRA et des enseignants-chercheurs de l’Université de Strasbourg.
Relever cet enjeu nécessite l’acquisition de connaissances académiques sur les interactions entre les plantes, les pathogènes et leurs vecteurs, et sur les processus impliqués dans l’élaboration de la qualité de la baie et du vin. A cette fin, trois axes de recherches sont développés dans l’UMR SVQV :
- L’étude des bases génétiques et moléculaires de la résistance aux maladies du feuillage pour construire des variétés durablement résistantes à haut potentiel qualitatif
- L’étude des phytovirus de la vigne et leur transmission par vecteurs invertébrés pour définir des stratégies de protection contre ces virus au vignoble
- L’étude du métabolisme secondaire de la vigne pour comprendre son rôle dans les mécanismes de défense contre les pathogènes et son importance pour les arômes des vins.
Réduire

- Moyens :
L’UMR SVQV comprend 17 chercheurs et ingénieurs INRA, dont 6 titulaires d’une HDR, 3 Afficher la suite
L’UMR SVQV comprend 17 chercheurs et ingénieurs INRA, dont 6 titulaires d’une HDR, 3 enseignants-chercheurs, dont un titulaire d’une HDR, et un ingénieur de l’Université de Strasbourg. Le personnel technique est constitué de 30 assistants ingénieurs, techniciens et adjoints techniques INRA. Sept thèses sont actuellement en préparation dans l’UMR.
Pour développer ses programmes, l’UMR SVQV dispose de plusieurs équipements remarquables : une plateforme de phénotypage pour l’étude des maladies de la vigne, la plateforme de transgénèse vigne nationale, un plateau technique pour l’étude du métabolisme secondaire de la vigne et un atelier de vinification expérimental.
Réduire

- Collaborations :
Université Louis Pasteur de Strasbourg ; IBMP-CNRS Strasbourg; LVBE-Université de Haute Alsace, Afficher la suite
Université Louis Pasteur de Strasbourg ; IBMP-CNRS Strasbourg; LVBE-Université de Haute Alsace, Colmar; INRA Avignon; INRA/ISVV Bordeaux; INRA Dijon ; INRA/SupAgro Montpellier; INRA Rennes ; INRA Sophia Antipolis; URGV Evry ; INRA Versailles ; Université Lyon1 ; Université de Metz ; Université Paris Sud, Orsay; UMR 8015 CNRS Paris ; Julius Kuhn Institute, Allemagne ; Geisenheim Research Center, Geisenheim, Allemagne ; AIPlanta, Neustadt, Allemagne ; Agroscope Changins, Suisse ; Vrije Universiteit Brussel, Belgique ; WUR-PRI, Wageningen, Pays Bas ; Université de Udine, Italie ; Cornell University, USA ; Michigan State University, USA ; CSIRO, Adelaide, Australie ; Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne ; Comité Interprofessionnel des Vins d'Alsace ; Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne ; Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux ; Institut Français de la Vigne et du Vin. Réduire

- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : ampelovirus, clone, cochenille, erysiphe necator, lutéovirus, nématode, nepovirus, népovirus, plasmopara viticola, polerovirus, puceron, vigne, vitis vinifera
Question sociétale et finalité, contexte : alimentation humaine, biorisque, réduction de pesticides, relation science société, santé des plantes
Démarche, discipline : Amélioration des plantes, Biochimie et Biologie Moléculaire, Génétique des plantes, génomique, Virologie
Afficher la suite
Objet d'étude : ampelovirus, clone, cochenille, erysiphe necator, lutéovirus, nématode, nepovirus, népovirus, plasmopara viticola, polerovirus, puceron, vigne, vitis vinifera
Question sociétale et finalité, contexte : alimentation humaine, biorisque, réduction de pesticides, relation science société, santé des plantes
Démarche, discipline : Amélioration des plantes, Biochimie et Biologie Moléculaire, Génétique des plantes, génomique, Virologie
Dispositif technique et méthode d'étude : phytopathologie, plateforme de phénotypage, plateforme de transgénèse, réseau expérimental, transgénèse
Composé chimique, Facteur du milieu : arn interférence, élément transposable, glucoside, isoprénoïde, protéine phloemienne, récepteur de virus
Phénomène, processus et fonction : court noue, extinction génique, recombinaison virale, rétention, spécificité vectrice, vection
Réduire