Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
USC1061 GAMAA Génomique AniMale, Amélioration, Adaptation
- Complément d'adresse :
Université de Limoges
- Faculté des Afficher la suite
Université de Limoges
- Faculté des Sciences 123 avenue Albert Thomas 87060 LIMOGES CEDEX Réduire

- Missions :
Les travaux de cette Unité Mixte de Recherche, rattachée à l'Université de Limoges (Faculté des Afficher la suite
Les travaux de cette Unité Mixte de Recherche, rattachée à l'Université de Limoges (Faculté des Sciences et Techniques) et à l'INRA (Département de Génétique Animale), visent à approfondir la connaissance du génome bovin et de son fonctionnement pour mieux comprendre comment la régulation quantitative de l'expression des gènes règle la formation des phénotypes (caractères) complexes. L'objectif à long terme est d'élaborer des outils moléculaires pour déterminer le génotype des animaux, en particulier des reproducteurs, en accordant une attention spéciale aux troupeaux de bovins allaitants. Ces nouvelles informations pourront être prises en compte dans les programmes de sélection. Les applications concernent la traçabilité des produits, la prédiction des performances (production et qualité des viandes), et la gestion des populations. Les démarches sont basées sur l'étude de la structure et de la fonction des gènes et du génome, et la détection de polymorphismes. Elles font appel aux méthodes de la génétique moléculaire, de la génomique, et de la biologie intégrative et s'appuient sur les plateaux techniques de l'Institut des Sciences de la Vie et de la Santé. L'Unité a la responsabilité de la gestion et du fonctionnement de deux plateaux techniques (Transcriptomique et Protéomique) au service d'autres équipes de recherche. Les projets de recherche sont développés selon plusieurs axes et concernent : 1. les gènes impliqués dans la formation du muscle et dans l'élaboration des qualités des viandes après maturation post-mortem. 2. les gènes contrôlant les phénotypes de coloration de la robe et la mise au point de méthodes de traçabilité raciale. 3. les gènes de la glycosylation (glycogénome) et leur contribution aux processus physiologiques (différenciations musculaire et adipocytaire) et pathologiques (maladies à prions, inflammations). L'Unité est complètement intégrée dans le dispositif de formation de l'Université de Limoges : ses membres sont responsables de la majorité des formations diplômantes de Licence et de Master (Recherche et Professionnel). Ils assurent également une formation continue dans le domaine de la génomique destinée aux professionnels de l'élevage. Réduire

- Moyens :
L'Unité est actuellement composée de 4 PR, 1 DR INRA, 10 MCF, 1 CR INRA, 3 Ingénieurs (2 IGE, 1 ASI Afficher la suite
L'Unité est actuellement composée de 4 PR, 1 DR INRA, 10 MCF, 1 CR INRA, 3 Ingénieurs (2 IGE, 1 ASI), 2 Techniciens et une secrétaire. Elle accueille 10 doctorants, 2 Post-doc, 1 ingénieur sur CDD, et une dizaine de stagaires (DUT, M1, M2Pro et M2 Recherche). Les personnels IATOS ou ITA constituent l'équipe d'appui et mettent leur compétences et savoir faire au service de l'ensemble des projets scientifiques de l'Unité.

Pour conduire ces projets, l'Unité dispose des équipements et des savoir-faire nécessaires au clonage de gènes, au séquençage d'ADN, à la recherche et l'analyse de polymorphismes, à l'analyse de l'expression (PCR quantitative, technologie TLDA) et des produits des gènes, à la production de protéines recombinantes et au tri de cellules rares par cytométrie en flux. Les modèles biologiques utilisés reposent principalement sur les expérimentations animales conduites à l'INRA. L'Unité s'appuie également sur les matériels biologiques disponibles au Centre de Ressource de Jouy-en-Josas.
Réduire

- Collaborations :
Grâce à ses compétences et ses thématiques de recherche, l'UMR 1061 participe à de nombreux réseaux Afficher la suite
Grâce à ses compétences et ses thématiques de recherche, l'UMR 1061 participe à de nombreux réseaux régionaux, nationaux et européens. Elle est membre d'un Groupement De Recherche (GDR-CNRS «Génie et Génomique des Glycosyltransférases»), de Groupements d'Intérêt Scientifique (GIS Pôle Viande et GIS Prion), et elle coordonne le réseau GCAD (Gène de Coloration des Animaux Domestiques). Elle contribue à des projets soutenus dans le cadre de la Convention Interrégionale du Massif central, et est membre du Pôle de Compétitivité «Inno-Viandes» (porté par l'ADIV (Clermont-Ferrand)). Elle participe à des projets nationaux soutenus dans le cadre des programmes AQS et GENANIMAL (Persillage des viandes bovines, Mugene, Texel, Qualvigène, Mammifert) et à des projets européens (GeMQual, TRACE). Au sein de l'INRA, des collaborations étroites sont établies avec les équipes de Jouy-en-Josas (GA, SA) et de Clermont-Theix (PHASE, CEPIA). De plus, l'Unité entretient des relations étroites avec les organismes professionnels des races allaitantes regroupés au Pôle de Lanaud ou sur le site de la Technopole ESTER (Institut de l'Elevage). Réduire

 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +