Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UE0907 IERP Plateforme d'Infectiologie Expérimentale des Rongeurs et Poissons
- Complément d'adresse :
INRAE Domaine de Vilvert Afficher la suite
INRAE Domaine de Vilvert
78352 JOUY-EN-JOSAS CEDEX Réduire

- Missions :
L’Unité Expérimentale "Infectiologie Expérimentale des Rongeurs et Poissons", située sur le centre Afficher la suite
L’Unité Expérimentale "Infectiologie Expérimentale des Rongeurs et Poissons", située sur le centre Inra de Jouy en Josas, est un plateau technique labellisé RIO (Réseau Inter Organismes) appartenant au dispositif expérimental du Département de Santé Animale.

Cette unité à usage partagé permet aux équipes des différents départements de recherches de l’Inra et d’autres organismes (EPST, partenaires privés…) d’effectuer des recherches nécessitant l’utilisation de modèles rongeurs (souris et rats) et poissons (truite arc en ciel et poisson zèbre) essentiellement pour des études d’infectiologie dans des locaux de niveau de sécurité biologiques 2 et 3.
Les possibilités offertes par cette structure ouverte à la communauté scientifique sont multiples et sont décrites ci-dessous.

D’une part, la production d’animaux à statut sanitaire et génétique défini en liens étroits avec les équipes de l’Unité de Recherches Génétique Animale et Biologie Intégrative (UMR 1313, GABI) pour la création de souris transgéniques et la production de diverses lignées caractérisées de truite arc-en-ciel et de poissons zèbres (lignées standard et transgéniques).

• Production de souches de rongeurs (souris, rats) EOPS consanguins et transgéniques (40 000 naissances/an)
• Production de truites arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss) EOPS à partir d’œufs issus de géniteurs entretenus à la Pisciculture Expérimentale INRA des Monts d’Arrée (PEIMA)
• Production de poissons zèbres (Brachydanio rerio) à partir d’œufs fournis par la plate forme d’Ingénierie Génétique des Animaux Modèles Aquatiques (AMAGEN, Gif sur Yvette et Jouy-en-Josas)
D’autre part, la réalisation in vivo d’expérimentations en infectiologie chez les rongeurs et les poissons avec des agents pathogènes variés : virus, prions, bactéries, dans le cadre de recherches en infectiologie, immunologie, vaccinologie et génétique.
Réduire

- Moyens :
L'animalerie Rongeurs (1250 m2) comprend les zones suivantes :
• Une zone protégée d’élevage Afficher la suite
L'animalerie Rongeurs (1250 m2) comprend les zones suivantes :
• Une zone protégée d’élevage EOPS (Exempts d'Agents Pathogènes Spécifiés) équipée d’un autoclave à double entrée pour la production de souches de souris consanguines et transgéniques. Sur une surface de 120 m2, 6 cellules en surpression permettent l'élevage de 10 à 20 lignées de souris, soit 30 à 40000 naissances/an.
• Deux zones expérimentales de confinement de niveau 3 (6 cellules), équipées de 2 autoclaves à double entrée et d’un laboratoire pour des infections expérimentales (320 m2). La capacité d’hébergement est variable en fonction des protocoles. L'accueil maximum est de 4000 souris.
• Une zone expérimentale conventionnelle (380 m2) soit 20 cellules permettant d'accueillir 7200 souris et 450 rats.
• Une zone expérimentale EOPS (Exempts d'Agents Pathogènes Spécifiés) (20 m2) : 2 cellules, 600 souris.
• Un laboratoire de transfert d’embryons (12 m2)
• 5 laboratoires de manipulation (24 m2).
• Un local de quarantaine (10 m2).
La Pisciculture Expérimentale (1000 m2) a fait l’objet d’un ambitieux programme de rénovation. L’installation permet d'accueillir de façon modulaire un grand nombre de lots expérimentaux (origine génétique et/ou conditions expérimentales). Elle comprend :
• des salles d’incubation et élevage EOPS avec 5 circuits de recyclage, 344 incubateurs ou 144 aquariums, 18 bassins de 200 l (capacité d’accueil instantanée pour 36 000 alevins et 700 subadultes) pour les truites et 2 racks d’élevage pour les poissons zèbres.
• une salle d’infectiologie pour les truites avec 9 circuits en recyclage : 56 aquariums en eau perdue, 48 aquariums en recyclage ou en eau perdue, 14 bassin de 300 l en recyclage ou en eau perdue permettant un accueil maximum de 10 000 alevins et 600 subadultes et une seconde salle équipée de plusieurs racks pour les poissons zèbres.
Un ingénieur, 1 assistant ingénieur et 11 techniciens animaliers assurent la production, l’hébergement et les interventions expérimentales. Un secrétariat effectue les travaux administratifs et de gestion.

Réduire

 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +