Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR0868 SELMET Systèmes d'Elevage Méditerranéens et Tropicaux
- Complément d'adresse :
INRAE 2 place Viala Afficher la suite
INRAE 2 place Viala 34060 MONTPELLIER CEDEX 1 Réduire

- Missions :
L'unité mixte de recherche regroupe des personnels de 3 structures : l'INRA (département Afficher la suite
L'unité mixte de recherche regroupe des personnels de 3 structures : l'INRA (département Physiologie animale et systèmes d'élevage), l'Agro de Montpellier (département Sciences pour l'Environnement, l'Élevage et l'Agriculture) et le CIRAD (Élevage et Médecine Vétérinaire Tropicale). L'UMR regroupe actuellement 21 agents dont 11 ingénieurs et enseignants chercheurs.
L'UMR est essentiellement localisée sur le site de La Gaillarde (Montpellier) pour les équipes INRA et Agro. Et sur le site de Baillarguet (Montferrier) pour quelques chercheurs du CIRAD.
L'UMR est organisée en 2 équipes de recherche et une installation expérimentale (domaine de Fréjorgues). Outre le domaine de Fréjorgues, l'UMR mène ses activités sur des domaines expérimentaux extérieurs (domaine du Merle SupAgro Montpellier et domaine de La Fage INRA SAGA,) ainsi que sur des terrains outre-mer (Sénégal, La Réunion).

La vocation des travaux conduits dans l'UMR ERRC est de répondre à des questions, souvent complexes, posées par l'interaction de différents facteurs d'élevage des ruminants en milieux difficiles et sous climats plutôt chauds (méditerranéen, tropical).
En zones méditerranéennes et subtropicales, les animaux sont systématiquement confrontés à des périodes plus ou moins longues de pénuries alimentaires pour lesquels ils peuvent, dans une certaine mesure, développer des stratégies adaptatives qui sont imposées par la variabilité quantitative et qualitative des ressources alimentaires spontanées et/ou cultivées. Dans les zones sahéliennes, il est plus que jamais nécessaire de concilier le développement des productions animales et la préservation des milieux fragiles (désertification). En zone nord méditerranéenne, l'objectif est plutôt de maintenir des formes d'élevage typiques et reconnues et de développer de nouvelles formes d'élevage qui exercent un effet positif sur l'environnement et les paysages. Se posent alors, très souvent, des questions de productivité du travail de l'éleveur lorsqu'il est amené à valoriser des milieux pauvres et aléatoires.
Les principaux points qui sont abordés dans l'UMR ERRC sont d'une part, la valorisation et la pérennisation des modes d'exploitation des ressources pâturées naturelles ou cultivées et d'autre part, l'étude des effets des facteurs d'élevage sur la fonction de reproduction chez des animaux placés en situations alimentaires limitantes
Réduire

- Moyens :
Pour conduire ses activités de recherche L'UMR dispose d'une installation expérimentale de Afficher la suite
Pour conduire ses activités de recherche L'UMR dispose d'une installation expérimentale de proximité (domaine de Fréjorgues) où est élevé un troupeau d'une centaine de brebis Mérinos d'Arles utilisées dans les différents protocoles des chercheurs. L'unité dispose également d'un laboratoire d'analyses biochimiques permettant des dosages de métabolites sanguins et de l'eau lourde. D'autre part l'unité intervient également au domaine du Merle, où sont conduit des études sur l'aptitude au désaisonnement en collaboration avec le département de génétique animale ainsi que des études plus générales sur la reproduction en lien avec la nutrition, et au domaine de La Fage (INRA Génétique Animale), où sont conduit des expérimentations sur l'alimentation des brebis laitières et la conduite de troupeaux INRA401 sur parcours du Causse. Enfin, par son association avec le CIRAD EMVT, l'unité a accès à un spectromètre Infra Rouge pour effectuer des mesures de marqueurs et de valeur nutritive des fourrages. Réduire

- Collaborations :
L'unité développe des activités de partenariat de trois types (Recherche, R&D, formation).
En Afficher la suite
L'unité développe des activités de partenariat de trois types (Recherche, R&D, formation).
En matière de recherche, l'essentiel du partenariat de l'UMR ERRC se fait dans le cadre de projets bilatéraux hors Europe, et dans le cadre de programmes européens.
D'autres partenariats de recherche ont lieu dans le cadre de relations bilatérales avec des universités ou des entreprises (électronique, alimentation animale...).
Les partenariats de R&D de l'UMR sont développés dans différentes instances. Ainsi l'UMR participe aux conseils scientifiques du GIS ID64, du syndicat mixte de la Camargue gardoise, et du projet de PNR des Alpilles. Elle participe activement aux groupes techniques "Alimentation" du Comité National de la Brebis Laitière et "Viabilité des exploitations" du GIS ID64, et est membre de la commission spécialisée Ovine et Caprine (CSOC). Enfin l'UMR participe à plusieurs conseils d'administration (Parc National du Mercantour, École Nationale Supérieure Agronomique de Montpellier, Association Française de Pastoralisme, Fondation du domaine du Merle)

Les Enseignants chercheurs interviennent dans tous les enseignements de Production Animales du tronc Commun de la formation des Ingénieurs Agronomes. Ils proposent 6 modules optionnels, qui correspondent au Master 1 et au cours desquels interviennent des chercheurs (INRA, CIRAD, CEMAGREF) et des professionnels (Responsables d'organismes de développement, industriels...). En matière de 3ème Cycle, nous offrons une spécialisation Élevage en Milieux Difficiles, qui se superpose en partie avec le M2 du Master AAA, Productions Animales en Régions Chaudes en collaboration étroite avec le CIRAD. De plus, ce Master PARC a été habilité Agris Mundus, avec l'université de Catane (Italie), ce qui nous permet d'accueillir des étudiants boursiers de l'Europe. Notre UMR est affiliée à l'École Doctorale BSIAE de Montpellier.
Réduire

- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : bovin, brebis, chèvre, ovin, ruminant
Démarche, discipline : Physiologie
Localisation géographique : méditerranée
Afficher la suite
Objet d'étude : bovin, brebis, chèvre, ovin, ruminant
Démarche, discipline : Physiologie
Localisation géographique : méditerranée
Dispositif technique et méthode d'étude : croissance, élevage, modélisation
Composé chimique, Facteur du milieu : lipide corporel
Phénomène, processus et fonction : état corporel, performance animale, relation élévage-biodiversité
Réduire
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +