Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR0754 IVPC Infections virales et pathologie comparée
  • Responsable de la structure Fabienne Archer +33 (0) 4 37 28 76 06
  • Secrétariat Sylvie Farget
  • Adresse Université Claude Bernard Lyon 1 50 avenue Tony Garnier 69366 LYON CEDEX 07
  • Téléphone +33 (0) 4 37 28 76 04
  • Fax 04 37 28 76 05
  • E-mail jean-francois.mornex [at] inra.fr
  • Site(s) Web
  • Centre Auvergne-Rhône-Alpes
  • Département ou direction pilote Santé Animale
- Complément d'adresse :
Université Claude Bernard Lyon I 50 Afficher la suite
Université Claude Bernard Lyon I 50 avenue Tony Garnier 69366 LYON CEDEX 07 Réduire

- Missions :
Les rétrovirus infectent de façon chronique, l'homme et les animaux (en particulier les ovins, les Afficher la suite
Les rétrovirus infectent de façon chronique, l'homme et les animaux (en particulier les ovins, les caprins et les équidés). Ils sont susceptibles d'induire des lésions tissulaires (en particulier pulmonaire, mammaire et articulaire). Parmi eux les lentivirus (dont CAEV : caprine arthritis encephalitis virus, EIAV : equine infectious anemia virus), rétrovirus complexes, et les Bêta rétrovirus (dont JSRV: jaagsiekte sheep retrovirus) posent des problèmes de santé publique vétérinaire en raison de leur transmissibilité, de leur pathogénicité et de leur fréquence. Une meilleure connaissance de l'infection par ces rétrovirus est nécessaire en raison des conséquences économiques du risque potentiel pour la santé humaine et du rôle de modèle de ces infections. Notre activité de recherche s'articule autour des axes suivants : * Dans le domaine de la biologie rétrovirale, nous étudions : - le rôle des produits des gènes accessoires de ces rétrovirus (tat de CAEV, Vpr de SIV, S2 d'EIAV, x de JSRV...) de façon comparative ; particulièrement nous étudions pour certains d'entre eux l'effet sur le transcriptome et le protéome ; - les sites d'intégration de la contrepartie endogène de JSRV au cours de l'adénocarcinome pulmonaire ovin ; - les mécanismes de la restriction d'infection par les lentivirus des lymphocytes. * Dans le cadre de la réponse à l'infection, nous analysons : - les réponses humorales et cellulaires systémiques contre les lentivirus des petits ruminants ; - les mécanismes de l'immunité locale et son rôle dans le contrôle de la diffusion de l'infection ; - les interactions entre monocytes infectés et cellules endothéliales et leur rôle dans la pathogénie ; - les mécanismes de la carcinogénèse au cours de l'adénocarcinome pulmonaire ovin associé à JSRV. Nous développons des outils moléculaires de diagnostic : - des infections lentivirales (CAEV et EIAV) ; - de l'infection rétrovirale par JSRV. * En ce qui concerne la barrière d'espèce, nous évaluons : - les possibilités de diffusion des lentivirus des petits ruminants à la faune sauvage ; - les mécanismes de restriction du passage de la barrière d'espèce et les circonstances favorisant le contournement de cette restriction. ; - un lien éventuel entre cancer bronchiolo-alvéolaire humain et exposition aux ovins et caprins. Nous mettons en oeuvre l'ensemble des outils de la virologie, de la biologie moléculaire, de la biologie cellulaire (y compris l'analyse du transcriptome et du protéome) dans le contexte de l'IFR Biosciences Lyon Gerland. Nous utilisons les structures d'expérimentation animale dont nous disposons ainsi que la capacité de manipulation d'agents infectieux et d'organismes génétiquement modifiés en milieu confiné. L'UMR754 est une unité coeur du réseau thématique de recherche avancée (RTRA) "Fondation Innovation en Infectiologie", ainsi que du réseau thématique de recherche et de soins (RTRS) Synergie Lyon Cancer. Réduire

- Moyens :
Biologie moléculaire et cellulaire. Analyse des protéines. Laboratoires L2. Laboratoire L3 mis à Afficher la suite
Biologie moléculaire et cellulaire. Analyse des protéines. Laboratoires L2. Laboratoire L3 mis à disposition des chercheurs de l'IFR128. Service de cytométrie en flux mis à disposition des chercheurs d'autres unités de l'ENVL et de l'IFR-128.

Réduire

- Collaborations :
Association formalisée dans un laboratoire bi-national USA-France sur les rétrovirus animaux - Afficher la suite
Association formalisée dans un laboratoire bi-national USA-France sur les rétrovirus animaux - Depuis une dizaine d'années, l'UMR754 collabore avec l'équipe du Prof R. Montelaro (Department of molecular genetics and biochemistry. University of Pitsburgh, School of Medicine, USA) sur la physiopathologie de l'infection par le virus de l'anémie infectieuse équine. Cet accord s'inscrit dans le cadre du RTRA "Innovations en infectiologie" créé à Lyon.
Résultat : Un accord formel a été signé dans la perspective d'un laboratoire binational facilitant les échanges entre les 2 unités.
Perspectives, impact à terme : Les travaux sont initialement focalisés sur le test de préparations vaccinales pour l'anémie infectieuse équine, maladie infectieuse équine, transmissible par des vecteurs, responsable de pertes économiques parmi des animaux de prix.
Partenaire : Department of molecular genetics and biochemistry. University of Pitsburgh, School of Medicine Réduire

 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +