Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR0386 B&PMP Biochimie et Physiologie Moléculaire des Plantes
- Complément d'adresse :
INRAE 2 place Viala Afficher la suite
INRAE 2 place Viala 34060 MONTPELLIER CEDEX 1 Réduire

- Missions :
Acquérir compréhension et maîtrise : (1)des mécanismes moléculaires qui régulent le statut Afficher la suite
Acquérir compréhension et maîtrise : (1)des mécanismes moléculaires qui régulent le statut hydrominéral des plantes et déterminent leurs réponses aux facteurs abiotiques de l'environnement ; (2)de l'intégration de ces mécanismes dans la plante. Les stratégies de recherche sont fondées sur le couplage d'approches de génétique et de génomique fonctionnelle, et d'approches biochimiques, biophysiques, et physiologiques. Les thèmes de recherche intéressent : (1)la nutrition minérale des plantes ; (2)le contrôle du développement des plantes par l'environnement hydrominéral ; (3)la résistance des plantes aux contraintes abiotiques. (4)la dynamique des protéines membranaires. Une attention particulière est portée à la signalisation des contraintes et à l'intégration des réponses dans l'organisme. L'Unité est composée de personnels permanents Agro-M, CNRS, INRA, Université Montpellier 2, ainsi que d'étudiants, post-docs et stagiaires. Au total, une centaine de personnes se répartissent en sept équipes et services communs. Réduire

- Moyens :
B&PMP est une Unité de Recherche en Biologie Intégrative qui cherche à expliquer les mécanismes qui Afficher la suite
B&PMP est une Unité de Recherche en Biologie Intégrative qui cherche à expliquer les mécanismes qui gouvernent le statut hydro-minéral des plantes, dans des conditions abiotiques contrastées. Cette orientation suppose l'intégration d'approches de biologie moléculaire, de génétique, de biochimie, de biophysique, de physiologie, de biologie cellulaire, en utilisant principalement la plante modèle Arabidopsis.
B&PMP dépend de 4 tutelles (INRA, CNRS, SupAgro et Université Montpellier 2. L'Unité regroupe 93 agents (57 permanents et 36 non permanents 19 doctorants et 10 post-doctorants) répartis dans 6 équipes de recherches et une équipe de services communs logistiques et administratifs. L'activité de recherche est également appuyée par plusieurs ateliers scientifiques transversaux.

Atelier des Isotopes stables
L'atelier des Isotopes Stables est un service national de l'INRA, hébergé par B&PMP, et possédant deux spectromètres de masse. Il a pour mission de réaliser des analyses des teneurs isotopiques en 15N et 13C d'échantillons en provenance des laboratoires de l'INRA mais aussi d'autres laboratoires, privés, publics et étrangers. Cet atelier est également utilisé pour les programmes de recherche de B&PMP qui concernent la nutrition azotée, et visent à identifier les mécanismes physiologiques de l'absorption et de l'assimilation de l'azote par les plantes.
Contact : Alain Gojon et Pascal Tillard

Atelier d'électrophysiologie
L'atelier d'électrophysiologie, équipé de plusieurs postes de patch-clamp, permet d'étudier la fonction de canaux ioniques et de transporteurs de plantes en les exprimant dans des systèmes hétérologues animaux (ovocytes de Xénopes par exemple) après micro-injection d'ADNc codant ces protéines membranaires, ou de l'ARNm correspondant. Cet atelier est un identificateur fort de B&PMP
Contact : Jean-Baptiste Thibaud, Anne-Aliénor Véry et Bertrand Moreau

Atelier d'imagerie cellulaire
B&PMP dispose d'un atelier d'imagerie de l'expression tissulaire et cellulaire des gènes de plantes. Cet outil est indispensable pour aider à comprendre la fonction d'une protéine, en déterminant sa localisation. Les techniques pratiquées sont classiques (gènes raporteurs LUC, GUS, GFP ; immuno-localisation ; hybridation et RT-PCR in situ). Cet atelier technique est étroitement lié au plateau PHYV, une des composantes importantes de Montpellier RioImaging (http://www.mri.cnrs.fr/)
Contact : Nadine Paris, Geneviève Conejero, Gaelle Viennois (mails?)

Atelier de cartographie génétique
B&PMP a mis en place un atelier commun de cartographie génétique d'Arabidopsis, regroupant un certain nombre de marqueurs ad hoc. Cet atelier constitue une aide précieuse, tant au plan technique que conceptuel, pour les étapes initiales de cartographie de loci mutés, conduisant au clonage positionnel des gènes concernés.
Réduire

- Collaborations :
Localement, B&PMP est une des 3 Unités qui composent l'Institut de Biologie Intégrative des Plantes Afficher la suite
Localement, B&PMP est une des 3 Unités qui composent l'Institut de Biologie Intégrative des Plantes de Montpellier, avec le Laboratoire d'Ecophysiologie des Plantes sous Stress Environementaux (LEPSE) et le laboratoire de Protéomique Fonctionnelle (LPF). B&PMP est intégré à l'IFR Daphné et au RTRA "Agronomie et Développement Durable ". B&PMP joue également un rôle important dans la formation en étant Unité d'accueil de l'école doctorale de l'université de Montpellier 2 intitulée « Systèmes Intégrés en Biologie, Agronomie, Géoscience, Hydroscience et Environnement »(SIBAGHE).
A l 'échelle nationale, B&PMP collabore avec des laboratoires de Biologie Végétale de l'INRA, du CNRS et du CEA (Gif sur Yvette, Grenoble, Versailles, Evry, Toulouse, Cadarache, Dijon) et avec des laboratoires de chimie du CNRS (Pau et Montpellier).
Auniveau international, l'Unité est engagée dans des collaborations européennes (Allemagne, Angleterre, Italie, Espagne), américaines (USA, Argentine) et asiatiques (Chine, Japon).
L'ensemble de ces collaborations est soutenu par des projets contractuels (ANR, Communauté Européenne, Human Frontier, programmes bilatéraux), représentant environ la moitié du budget de l'Unité.

Réduire

- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : ammonium, aquaporine, arabidopsis, arabidopsis halleri, arabidopsis thaliana, cadmium, fer, membrane, membrane plasmique, mutant, phloème, plante hyperaccumulatrice de métaux, protéine recombinante, racine, regulation, saccharomyces cerevisiae, sage, thlaspi caerulescens, transcriptome, xylème
Dispositif technique et méthode d'étude : approche fonctionnelle, chromatographie, clonage, électrophorèse, phytoremediation, phytoremédiation, puce à adn, purification de protéines, sonde moléculaire, spectrofluorométrie, spectrométrie de masse, stockage, transformation génétique, utilisation
Composé chimique, Facteur du milieu : azote, ferritine, liposome, nickel, nitrate, soufre, stress oxydatif, sulfate, tonoplaste, zinc
Afficher la suite
Objet d'étude : ammonium, aquaporine, arabidopsis, arabidopsis halleri, arabidopsis thaliana, cadmium, fer, membrane, membrane plasmique, mutant, phloème, plante hyperaccumulatrice de métaux, protéine recombinante, racine, regulation, saccharomyces cerevisiae, sage, thlaspi caerulescens, transcriptome, xylème
Dispositif technique et méthode d'étude : approche fonctionnelle, chromatographie, clonage, électrophorèse, phytoremediation, phytoremédiation, puce à adn, purification de protéines, sonde moléculaire, spectrofluorométrie, spectrométrie de masse, stockage, transformation génétique, utilisation
Composé chimique, Facteur du milieu : azote, ferritine, liposome, nickel, nitrate, soufre, stress oxydatif, sulfate, tonoplaste, zinc
Phénomène, processus et fonction : absorption racinaire, expression hétérologue, expression hétérologue dans la levure, homéostasie du fer, photosynthèse, régulation, signalisation, solubilisation-réinsertion de protéines membranaires, stress, toxicité métallique, transduction, transport, transport membranaire
Réduire
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +