Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR1163 BBF Biodiversité et Biotechnologie Fongiques
- Complément d'adresse :
Faculté des sciences de Luminy - ESIL 163 avenue de Luminy CP 925 13288 MARSEILLE CEDEX 09 Afficher la suite
Faculté des sciences de Luminy - ESIL 163 avenue de Luminy CP 925 13288 MARSEILLE CEDEX 09 Réduire

- Missions :
Quelles qu’en soient les applications, l’étude de la dégradation de la biomasse lignocellulosique à Afficher la suite
Quelles qu’en soient les applications, l’étude de la dégradation de la biomasse lignocellulosique à l’aide de catalyseurs enzymatiques d’origine fongique est un domaine de recherche prometteur et encore peu développé au regard de la diversité des espèces dans le règne des Fungi. Depuis sa création, notre UMR a acquis une expertise unique au sein de l’INRA dédiée aux enzymes d’origine fongique de dégradation de la lignocellulose. Dans ce contexte, l’UMR BCF a orienté depuis 2007 ses recherches vers l’étude des potentialités enzymatiques de la biodiversité fongique naturelle. Nos activités s’inscrivent dans la continuité de la thématique « chimie verte » initiée ces quatre dernières années.

Notre recherche se positionne clairement dans une des cinq questions prioritaires de l’INRA : « Valorisation de la biomasse pour la chimie et l’énergie » au sein du chantier scientifique « Agroécologie » et répond aux schémas stratégiques des départements de tutelle CEPIA et MICA. En outre, il prend en compte la volonté des tutelles Universitaires de fédérer les actions de recherche sur les bioénergies et le développement durable. Ainsi, dans le cadre de la Fédération de recherche ECCOREV regroupant plus de vingt instituts et unités de recherche de la région PACA, nous avons développé l’axe 4 : « Ecotechnologie et développement durable ».

Nos activités de recherche s’inscrivent également dans le Pôle de Compétitivité présent dans notre région, CAPENERGIES « Energies Non Génératrices De Gaz à Effet de Serre ».

Afin d’améliorer la complémentarité du groupe, nous avons défini une structuration scientifique autour de 2 axes de recherche pluridisciplinaires et d’un axe à vocation appliquée. Les résultats des axes 1 (Biodiversité) et 2 (Enzymes de la lignocellulolyse) seront validés par la démonstration dans le domaine des biotechnologies via l’axe 3, qui viendra en retour incrémenter les travaux de recherche et affiner les hypothèses émises. Les projets de recherche Nationaux et Européens dans lesquels l’Unité est impliquée correspondent à des actions transversales.

Axe 1. Etude de la biodiversité des champignons lignocellulolytiques

L’objectif de cet axe est de développer une recherche sur la biodiversité fongique dans ses différents aspects complémentaires : les écosystèmes, les espèces et les génomes.

Axe 2. Etude des enzymes de la lignocellulolyse

Les recherches développées dans cet axe s’appuient sur l’axe 1 afin d’étudier in vitro l’adaptabilité des systèmes lignocellulolytiques aux substrats et d’élucider les mécanismes catalytiques enzymatiques mis en jeu.

Axe 3. Applicabilité et valorisation dans le domaine des biotechnologies

L’objectif de cet axe est d’utiliser les connaissances acquises sur la spécificité et les mécanismes d’action des enzymes étudiées afin d’orienter et/ou d’améliorer la dégradation enzymatique de la lignocellulose pour des applications biotechnologiques (bioénergies et secteur papetier, bioraffinerie, chimie verte). Réduire

 
L’annuaire INRAE est alimenté pour partie de données issues des référentiels INRAE et pour partie de données directement saisies par les unités.
Entre le 15/12/2021 et le 31/01/2022 l’interface de saisie des unités n’est pas accessible pour cause de refonte. Pour en savoir plus surles changements à venir, consultez le document explicatif accessible ici.

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +