Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
Centre de recherche Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux
- Complément d'adresse :
INRAE Domaine de la Grande-Ferrade BP 81 33883 VILLENAVE-D'ORNON CEDEX Afficher la suite
INRAE Domaine de la Grande-Ferrade BP 81 33883 VILLENAVE-D'ORNON CEDEX Réduire

- Missions :
Le Centre de Recherche de Bordeaux-Aquitaine est l'un des 21 centres de recherches. Il est plus spéc Afficher la suite
Le Centre de Recherche de Bordeaux-Aquitaine est l'un des 21 centres de recherches. Il est plus spécifiquement consacré aux sciences du végétal bien qu'il mène également des recherches sur des filières animales spécifiques. Il comprend trois implantations principales : Domaine de la Grande Ferrade à Villenave d'Ornon, Domaine de Pierroton à Cestas et St Pée sur Nivelle, ainsi que 12 autres implantations secondaires en Aquitaine, l'ensemble représentant 780 ha. Il regroupe près de 1000 personnes dont plus de 500 personnels permanents de l'INRA, 200 personnels d'autres organismes de recherches et d'enseignement supérieur et plus de 250 thésards et étudiants. Les recherches sont menées dans 16 Unités de Recherches (dont 14 UMR) et 6 Unités Expérimentales. Caractéristiques Scientifiques Majeures Les domaines de recherches et d'expertise Les recherches et l'expertise de l'INRA en Aquitaine concernent majoritairement la génétique, physiologie, génomique, agronomie et pathologie des végétaux surtout des espèces pérennes : forêt, vigne, arbres fruitiers mais aussi d'autres espèces comme la fraise, le maïs, les cultures légumières ainsi que les champignons. Ces recherches sont organisées principalement autour des 6 problématiques d'intérêt agronomique qui ont pour ambition de fédérer les forces de recherches de Bordeaux et de l'Aquitaine, de participer à la construction de parcours d'enseignement supérieur (Master, Ecoles Doctorales) et de contribuer au transfert technologique. * Biologie végétale intégrative (INRA, Univ. Bordeaux I, Bordeaux II) Les recherches portent sur la génomique des interactions plantes pathogènes (virus, mollicutes), la physiologie et la maturation des fruits, la génétique et la génomique des plantes ligneuses (arbres, espèces fruitières, vigne) constituant le noyau de l'IFR 103 de Biologie Végétale Intégrative. Elles s'appuient sur des plates formes expérimentales de génotypage, transcriptome, métabolome et bio-imagerie participent à la plate forme de génomique fonctionnelle de Bordeaux et des serres de type S2 (OGM) et S3 (pathogènes). * Qualité et la sécurité des aliments (INRA, ENITAB, SRPV) Les recherches portent sur la contamination des céréales avant et après récolte par les micromycètes producteurs de mycotoxines et les insectes, sur la modélisation et la gestion des écosystèmes de stockage des semences mais aussi sur le transfert des éléments traces métalliques du sol dans les végétaux. Ce domaine bénéficie d'une halle technologique commune avec la DGAL (SRPV) et d'un laboratoire d'analyse végétal. * Vigne et le vin (Univ. Bordeaux I, Bordeaux II, Bordeaux III et Bordeaux IV, ENITAB) Les recherches portent sur la génomique fonctionnelle de la vigne, l'agronomie viticole (écophysiologie de la plante), la santé et la protection de la vigne, la génétique de la vigne, la qualité du raisin et s'intégrent dans l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin. * Forêt Bois (INRA, CNRS, Univ. Bordeaux I, Bordeaux II) Les recherches portent sur l'écologie fonctionnelle (écophysiologie, cycle et transfert physique à différentes échelles spatiales) et la biodiversité (génétique et écologie évolutive, pathologie et écologie des communautés) des écosystèmes forestiers ainsi que sur la biotechnologie du bois (biomécanique de l'arbre et nouveaux produits à base de bois). Elles s'appuient sur des dispositifs expérimentaux classiques et dispositifs spécifiques (Tour instrumentée pour les mesures de flux, Sites d'observation à long terme, Plate forme technologique bois). * Hydrobiologie (INRA, Ifremer, Univ. Bordeaux I, Pau Pays Adour) Les recherches portent sur l'alimentation et la nutrition des poissons en aquaculture et l'écologie comportementale et la dynamique des populations de poissons en milieu naturel. Elles s'appuient sur des plateaux techniques aquacoles et d'étude du comportement ainsi que sur des dispositifs de terrain (piscicultures, sites ateliers instrumentés). * Nutrition Humaine et Neurosciences (INRA, Univ. Bordeaux I, Bordeaux II) Les recherches menées sur les campus universitaires portent sur le déterminisme physiologique du stress, de la douleur et du bien être en prenant en compte les dimensions génétiques et nutritionnelles. Les compétences en agronomie et en écologie participant à ces différents domaines de recherches permettent d'appréhender certaines finalités relatives à la gestion de l'environnement et notamment la maîtrise de l'impact environnemental des activités agricoles et animales. Les compétences en expérimentation Les unités expérimentales du domaine végétal concernent la culture de la vigne, l'arboriculture fruitière, l'amélioration génétique du maïs et la sylviculture. Elles hébergent des collections et des conservatoires de ressources génétiques de ces différentes espèces. Les unités expérimentales du domaine animal concernent les poissons et les palmipèdes à foie gras. Réduire

 
L’annuaire INRAE est alimenté pour partie de données issues des référentiels INRAE et pour partie de données directement saisies par les unités.
Entre le 15/12/2021 et le 31/01/2022 l’interface de saisie des unités n’est pas accessible pour cause de refonte. Pour en savoir plus surles changements à venir, consultez le document explicatif accessible ici.

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +