Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
UMR1114 EMMAH Environnement Méditerranéen et Modélisation des Agro-Hydrosystèmes
- Complément d'adresse :
INRAE Domaine Saint-Paul - Site Agroparc 84914 AVIGNON CEDEX 9 Afficher la suite
INRAE Domaine Saint-Paul - Site Agroparc 84914 AVIGNON CEDEX 9 Réduire

- Missions :
L’unité a pour finalité de développer des outils d’analyse et de prévision de la dynamique du foncti Afficher la suite
L’unité a pour finalité de développer des outils d’analyse et de prévision de la dynamique du fonctionnement biophysique des écosystèmes à l’échelle du territoire. En particulier, ces outils doivent permettre de mieux comprendre les rétroactions entre les diverses modalités d’occupation de la surface, les pratiques agricoles, les forçages climatiques sur ces surfaces et le cycle de l’eau en quantité et qualité, d'une part, et sur la production agricole, d'autre part. On se focalise plus particulièrement sur l’impact des processus de surface sur l’évolution des ressources en eau souterraines.
Les objets d’étude privilégiés sont les écosystèmes méditerranéens. On se focalise sur des forçages critiques pouvant modifier la quantité et la qualité des réserves en eau, ainsi que la production de biomasse (notamment la production agricole). Ces forçages sont : (i) les événements climatiques extrêmes (températures élevées et sécheresses prolongées, pluies intenses), (ii) les pratiques de surface, notamment la répartition spatiale des zones irriguées et non-irriguées, les modalités d’irrigation, l’utilisation des eaux de mauvaise qualité, ..., et (iii) les usages des sols : déprise agricole, urbanisation. En fonction de ces forçages, les processus étudiés sont : (i) le cycle de l’eau avec, en particulier, les transferts du sol à la plante, la recharge des nappes, et le fonctionnement des aquifères alluviaux ou karstiques, (ii) le rôle de la plante (cultures, massifs forestiers, prairies, végétation naturelle) sur le cycle de l'eau en interaction avec le climat et les pratiques agricoles, (iii) la potentialité et la pérennité de la production végétale en relation à la disponibilité de l’eau, (iv) l'évolution des sols en termes de structure et de stabilité structurale, de caractéristiques biogéochimiques et de survies d'agents pathogènes au regard de pratiques à risques (réutilisation des eaux usées, pratique qui se développe actuellement dans le pourtour méditerranéen), (v) la qualité des ressources en eau souterraines avec les transferts de polluants chimiques (minéraux ou organiques) en solution ou par voie colloïdale et de pathogènes de l'homme ou des plantes.
L’objectif général est, à partir de la connaissance de leur fonctionnement actuel et historique récent, d’élaborer des scénarios prévisionnels de fonctionnement biophysique des systèmes étudiés à quelques décennies en contexte de changement global. Réduire

- Moyens :
Installations expérimentales : - Site Atelier dédié aux transferts équipé d'un lysimètre instrumenté Afficher la suite
Installations expérimentales :
- Site Atelier dédié aux transferts équipé d'un lysimètre instrumenté d'une surface de 5m² et de 2.5 m de profondeur. En complément une parcelle instrumentée de piézomètres est associée au lysimètre pour aborder les questions de changement d'échelle.
- Site Atelier dédié aux travaux de télédétection et à la mesure des flux de surface. Ce site est équipé d'une grue pour fixer les appareils de télédétection et d'un dispositif pérenne de suivi hydrique des sols, de l'évolution des cultures et des flux de surface (eau, énergie, CO2). A ce site est associé un parc de mesures climatiques réalisées selon les standards de l'OMM.
Laboratoires :
- Laboratoire de chimie des sols et des eaux (électophorèse capillare, COTmètre, spectrophotométrie d'absorption atomique, boîte à gants, chromatographie en phase gazeuse,)
- Laboratoire d'analyses isotopiques des eaux (18O, 13C, 3H,)
- Laboratoire de microbiologie (incubateur, cytomètrie des flux,)
- Laboratoire de caractérisation hydrodynamique des sols (courbe de rétention, cellule de mesure de diffusion gazeuse des sols, conductivité hydraulique, concentration des gaz)
- Laboratoire de caractérisation de la végétation (surface foliaire, biomasse, teneur en chlorophylle, ..)
Équipements de terrain :
- dispositifs de mesures des variables et paramètres physiques des sols
- dispositifs de mesures micrométéorologiques
- dispositif de prélèvement des gaz dans les sols couplé à une CPG de terrain
- Une plate-forme de mesure de télédétection composée d'une caméra thermique et d'une camera visible opérant dans différentes plages de longueur d'onde. Cette plate-forme est équipée pour être installée sur un avion léger ou sur un ballon captif (que le laboratoire possède).
- Un dispositif de mesure des paramètres atmosphériques dans les basses couches de l'atmosphère en utilisant le ballon captif ou des radiosondages.
- Photomètre solaire relié au réseau AERONET; Réduire

- Collaborations :
Structures : - Participation à la fédération de recherche ECCOREV (Ecosystèmes Continentaux et Risqu Afficher la suite
Structures :
- Participation à la fédération de recherche ECCOREV (Ecosystèmes Continentaux et Risques Environnementaux)
- Membre du RTRA (Réseau Thématique de Recherche Avancée)
Collaborations internationales :
- Consortiums Geoland2 et Sirrimed
- Académie des sciences (Chine), ICARDA (Syrie), JRC-Ispra, NASA-GSFC, Université de Valence (Espagne), UCL-Louvain (Belgique), Alterra (Pays Bas), USDA (USA), CCRS -Ottawa (Canada), CARTEL-Université de Sherbrooke, Max Plank Institutes Iena, Hambourg,(Allemagne), Université de Julich (Allemagne) , ICPA, Bucarest (Roumanie) ,LFU-LUFA (Allemagne) , CSIS Barcelone (Espagne), Université de Milan (Italie), Université d'Helsinski (Finlande), Tartu University (Estonie), Université de Mischocan (Mexique), Université de Talca (Chili), ITC (Pays-Bas), Université de Marrakech (Maroc)
Collaborations nationales :
- Laboratoires INRA : UMR LISAH (Montpellier), UR PSH (Avignon), UR GSE (Aix en Provence), UMR EGC (Grignon), UR Science du sol (Orléans), UR EPHYSE (Bordeaux), UR TCEM (Bordeaux), US INFOSOL (Orléans), US AGROCLIM (Avignon), UMR LBE (Narbonne), UMR LEPSE (Montpellier), UMR System (Montpellier, UMR AGIR (Toulouse), TGU Agroécologie (Dijon) , UR Biostatistiques et Processus Spatiaux (Avignon) , UR Pathologie Végétale (Avignon), UR Ecodev (Avignon), Biométrie (Toulouse), URFM (Avignon)
- Laboratoires d'autres organismes de recherche Français : LTHE (Grenoble ), CESBIO (Toulouse), Laboratoire d'écologie microbienne (Lyon), CNRM (Toulouse), UMR GEau (Montpellier et Aix en Provence), CEMAGREF (Clermont-Ferrand et Lyon), LSCE (Gif sur Yvette), CETP -(Velizy), LED (Paris7), UMR Sysiphe (Paris), CEREGE (Aix en Provence), Insitut Fresnel (Marseille).
Relation avec l'industrie et sociétés privées :
- ASTRIUM, Noveltis, SDEC, SCOT.
Agences spatiales :
- CNRS, ESA, NASA, POSTEL.
Développement :
- ARVALIS, ITB, CIRAME, Institut Rhodanien, Chambre d'agriculture du Vaucluse, syndicats d'irrigants Crau, Agences de l'eau Réduire

 
L’annuaire INRAE est alimenté pour partie de données issues des référentiels INRAE et pour partie de données directement saisies par les unités.
Entre le 15/12/2021 et le 31/01/2022 l’interface de saisie des unités n’est pas accessible pour cause de refonte. Pour en savoir plus surles changements à venir, consultez le document explicatif accessible ici.

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +