Vous cherchez...

 
Un laboratoire
   
   
 
 
Centre de recherche Bourgogne-Franche-Comté
- Complément d'adresse :
INRAE 17 rue Sully BP 86510 21065 DIJON CEDEX Afficher la suite
INRAE 17 rue Sully BP 86510 21065 DIJON CEDEX Réduire

- Missions :
Le Centre INRA de Dijon compte 420 agents dont 200 chercheurs et ingénieurs. Il regroupe l'ensemble Afficher la suite
Le Centre INRA de Dijon compte 420 agents dont 200 chercheurs et ingénieurs. Il regroupe l'ensemble des laboratoires et domaines expérimentaux implantés en Bourgogne (Dijon), en Franche Comté (Poligny) et en Rhône Alpes (Thonon). Les thématiques de recherche développées sur le Centre, très diversifiées, relèvent de 5 Directions Scientifiques de l'Institut. Le Centre dispose par ailleurs d'un Domaine de 138ha et 8000m2 de serres et d'enceintes climatisées. La recherche sur le Centre INRA de Dijon se répartit en trois ensembles scientifiques, en étroite relation avec l'Université de Bourgogne, l'Ecole Nationale d'Enseignement Supérieur Agronomique de Dijon (ENESAD) et le CNRS, en particulier par le biais des Unités Mixtes de Recherche (UMR) et des Instituts Fédératifs de Recherche (IFR). Les thématiques de recherche sont en phase avec les axes nationaux à savoir l'alimentation, l'environnement et l'agriculture. Les trois ensembles scientifiques du Centre : 1. Qualités des aliments, perception sensorielle et préférence des consommateurs La recherche dans ce domaine, jusque là focalisée sur l'aliment, s'oriente vers une meilleure prise en compte des sujets qui le consomment, avec des angles de recherche plus actuels : nutrition, choix alimentaire, santé, olfaction et vision, perception sensorielle. Le goût et la sensorialité apparaissent comme des enjeux scientifiques et sociétaux majeurs, en phase avec l'image de la Bourgogne. Le projet récent, ambitieux et mobilisateur, porté conjointement par l'INRA, le CNRS et l'Université de Bourgogne, de faire de Dijon le pôle national dans ce domaine est une chance pour la ville. Diverses initiatives allant dans le même sens (projet de pôle de compétitivité VITAGORA,...) viennent conforter cette ambition. 2. Plante - Sol - Microbe - Environnement Les recherches fondamentales et appliquées qui sont menées dans cet ensemble visent à répondre à des préoccupations majeures de notre société : pollution de l'environnement, effet de serre, qualité de la production agricole, émergence d'une autre agriculture et préservation des ressources biologiques. On se dirige vers une gestion écologique des cultures. Nos travaux portent notamment sur la génétique et l'écophysiologie des protéagineux, l'écologie microbienne des sols, les mécanismes moléculaires régissant les interactions plantes-microorganismes, la gestion des adventices. Ces équipes de recherche sont englobées dans le projet d'Institut Buffon qui propose de fédérer autour d'une version moderne et réactualisée de l'Histoire naturelle un vaste ensemble d'Unités de recherche associées aux grands organismes qui pilotent la recherche bourguignonne. 3. Territoires et développement Ces recherches, correspondant à une composante sciences sociales (économie et sociologie principalement) et constituant une des spécificités du pôle dijonnais, portent sur les dynamiques des espaces ruraux et des activités agricoles. Les évolutions économiques et sociales actuelles amènent à considérer le rural comme un espace de plus en plus diversifié et « multifonctionnel » ce qui interroge sur sa place et ses usages dans une société urbanisée. Repenser ainsi les campagnes conduit aussi à s'interroger sur la façon dont les agriculteurs font face à ce nouveau contexte, avec quelles conséquences sur la manière dont ils envisagent et exercent leurs activités. Les travaux menés sur ces deux thématiques contribuent à alimenter la réflexion des acteurs publics et professionnels sur la manière la plus appropriée d'envisager tant l'aménagement du territoire que le développement de l'agriculture. L'UMR INRA-THONON / UNIVERSITE DE SAVOIE CARRTEL (Centre Alpin de Recherches sur Les Réseaux Trophiques des Ecosystèmes Limniques) est l'implantation du Centre en région Rhône-Alpes. L'UMR travaille sur les grands lacs alpins (Léman, Annecy, Bourget) et leurs affluents et aborde les problèmes : - de la contribution des bassins versants aux pollutions par les phosphates, les pesticides et germes pathogènes, et de leurs effets ; - du fonctionnement et de l'évolution des lacs ; - de la gestion des ressources piscicoles. Réduire

 
L’annuaire INRAE est alimenté pour partie de données issues des référentiels INRAE et pour partie de données directement saisies par les unités.
Entre le 15/12/2021 et le 31/01/2022 l’interface de saisie des unités n’est pas accessible pour cause de refonte. Pour en savoir plus surles changements à venir, consultez le document explicatif accessible ici.

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +