Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Installation Expérimentale ECP (Ecologie Comportementale Poisson)
(ACE)
- Mot(s) clé(s) :

- Description détaillée :
Installation Expérimentale Écologie Comportementale des Poissons (IE ECP)


L’UMR 1224 Afficher la suite
Installation Expérimentale Écologie Comportementale des Poissons (IE ECP)


L’UMR 1224 ECOBIOP s’appuie en grande partie sur les dispositifs de l’Installation Expérimentale (IE) « Ecologie Comportementale des Poissons » (ECP) pour mener ses recherches. L’IE regroupe 3 sites bien identifiés :

- PT : Plateau Technique situé sur le site de l’Aquapôle de St-Pée-Sur-Nivelle. Il regroupe des outils originaux comme le fluvarium (aquarium annulaire de 2x10 m), les chronotrons (aquariums pour le suivi en milieu totalement contrôlé), une plateforme de stabulation, des auges, etc.

- LAP : Rivière expérimentale et installations annexes situées à Aïnhoa. Le site est constitué d’un chenal expérimental de 140 m de long (unique en Europe), d’installations de stabulation, d’auges expérimentales et d’une écloserie.

- PP : Deux Passes-Pièges (capture des poissons en montaison) situées sur la Nivelle. Elles permettent de contrôler les poissons migrateurs et d'enregistrer des données biologiques sur le long terme.

Les principales espèces concernées par les travaux scientifiques en milieu contrôlé ou semi-naturel sont le saumon atlantique, la truite commune et l’anguille juvénile (civelle). La grande proximité de l’IE ECP avec la Nivelle et les rivières du Pays Basque facilite l’approvisionnement en poisson sauvages ainsi que le suivi des populations et de leur habitat. Au plan local, il n’existe pas d’autre unité de recherche dédiée à l’étude des populations de poisson, les plus proches étant à Bordeaux et Toulouse.

Activités :

Les sites expérimentaux sont dédiés à des activités de base comme la capture (Station de piégeage Nivelle) et la stabulation de poisson mais leur intérêt majeur réside dans les conditions expérimentales qui peuvent être appliquées aux individus ou à des groupes d’individus pour l’étude de la biologie (croissance, physiologie, génétique) et du comportement des espèces (dispersion, reproduction, migration). Tous les stades de développement, allant de l’œuf à l’adulte mature, peuvent être étudiés dans des conditions variées, allant de l’environnement totalement expérimental (chronotrons, fluviarium) jusqu’à des conditions quasi naturelles (chenal de frai du Lapitxuri) ou naturelles (rivières Basques). Un grand nombre de paramètre peuvent être contrôlés et suivis à diverses résolutions temporelles et spatiales grâce aux nombreuses possibilités d’aménagement/modulation des outils (densité de poisson, diversité de l’habitat, profondeur et vitesse, luminosité, marée, etc.) et aux nombreux capteurs présents sur ceux-ci (température, physico-chimie, débits, etc.).
En plus des sites expérimentaux identifiés de l’IE ECP, les cours d’eau du bassin de la Nive, de la Nivelle et de l’Adour constituent le terrain d’étude des chercheurs de l’UMR ECOBIOP et de leurs collaborateurs. De nombreux suivis et expérimentations in natura ont lieu chaque année pour produire des données sur la dynamique et la caractérisation génétique des populations de poissons diadromes, les migrations entre le milieu marin et d’eau douce ou les comportements de reproduction des salmonidés.

Partenariat :

Les outils de l'IE "ECP" et notamment sa rivière expérimentale et les installations du plateau technique favorisent les collaborations, notamment au niveau international. Sur le plan des réseaux, l'IE ECP fait partie de l'ORE PFC (Observatoire de Recherche en Environnement Petits Fleuves Côtiers) en association avec le personnel et les équipements présents sur le Scorff en Bretagne et sur l'Oir en Normandie. Le projet Migranet qui vise à coordonner le suivi des migrateurs de la Nivelle avec celui d'autres rivières espagnole et portugaise est un élément, parmi d'autres, pour la création d'un réseau international.
De nombreux partenaires locaux (AAPPMA, Fédération de pêche, gestionnaires, etc.), collaborateurs scientifiques (Organismes de recherche, Universités, etc.) et instances administratives (ONEMA, DDTM, DRAAF, etc.) interagissent ensemble et avec ECOBIOP en lien avec les activités de l’IE ECP, notamment à travers les projets de recherche, les actions de gestion des populations sauvages de poisson et la règlementation autour de l’expérimentation et de la gestion des milieux aquatiques.
Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +