Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Mécanismes de la résistance génétique aux maladies bactériennes
(ACR)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : génomique expressionnelle, génomique positionnelle, mamelle, Mycobacterium avium subsp. paratuberculosis, ruminant, souris, staphylococcus
Question sociétale et finalité, contexte : amélioration génétique, durabilité des systèmes d'élevage, recherche clinique, relation animal-pathogène, santé animale, sécurité sanitaire des aliments
Démarche, discipline : bactériologie, biologie moléculaire, Génétique animale, Immunité adaptative, Immunité innée, Immunologie, maladies infectieuses, Médecine vétérinaire et santé animal, Sciences du Vivant
Afficher la suite
Objet d'étude : génomique expressionnelle, génomique positionnelle, mamelle, Mycobacterium avium subsp. paratuberculosis, ruminant, souris, staphylococcus
Question sociétale et finalité, contexte : amélioration génétique, durabilité des systèmes d'élevage, recherche clinique, relation animal-pathogène, santé animale, sécurité sanitaire des aliments
Démarche, discipline : bactériologie, biologie moléculaire, Génétique animale, Immunité adaptative, Immunité innée, Immunologie, maladies infectieuses, Médecine vétérinaire et santé animal, Sciences du Vivant
Réduire

- Description détaillée :
Les maladies infectieuses constituent un frein à la rentabilité économique et à la durabilité des Afficher la suite
Les maladies infectieuses constituent un frein à la rentabilité économique et à la durabilité des élevages de ruminants. Parmi les stratégies de lutte, la sélection génétique d’animaux plus résistants et la vaccination représentent des solutions pertinentes et susceptibles de permettre la diminution progressive des traitements médicamenteux, et notamment le recours aux antibiotiques. Une meilleure connaissance des mécanismes immunitaires qui sont associés à une réponse protectrice, est utile au développement de ces mesures, de façon à prédire leur efficacité, mais aussi les effets secondaires sur la production, ou la réponse à d’autres maladies infectieuses.
Le but de nos recherches est de contribuer aux connaissances sur la réponse immunitaire innée et/ou adaptative en lien avec la génétique de l’hôte et impliquée dans la maîtrise des maladies infectieuses des ruminants.
Les modèles actuellement développés sont
- les infections de la glande mammaire (mammite) par les staphylocoques
- l’infection intestinale par Mycobacterium avium subsp paratuberculosis (paratuberculose).
Différents partenaires sont impliqués
- publics nationaux et internationaux (INRA , ISP, Equipe Immunité et Infections Mammaires ; INRA, DGA, SAGA, Génétique et Génomique ovines ; AGRIS, Sardaigne, Italie, plateforme de génomique et bioinformatique Genotoul, Toulouse France)
- privés (Pfizer Animal Health, Lesaffre Feed Additives).
Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +