Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Biofilms bactériens: développement et rôles dans la virulence
(ACR)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : microbe
Question sociétale et finalité, contexte : alimentation humaine
Démarche, discipline : biologie
Afficher la suite
Objet d'étude : microbe
Question sociétale et finalité, contexte : alimentation humaine
Démarche, discipline : biologie
Réduire

- Description détaillée :
Les communautés bactériennes peuvent s'organiser en structures appelées biofilms, établies sur des Afficher la suite
Les communautés bactériennes peuvent s'organiser en structures appelées biofilms, établies sur des surfaces. Ces surfaces peuvent être inertes ou vivantes et sont situées aux interfaces liquide-liquide, liquide-solide ou solide-air. Les bactéries en biofilms sont très résistantes aux agents antimicrobiens et adhèrent fortement, grâce à la matrice d'exopolymères dans laquelle elles sont enrobées, aux surfaces sur lesquelles elles sont fixées. Elles présentent, en outre, une physiologie différente de celle des bactéries non fixées, en suspension libre dans le milieu de culture (bactéries planctoniques). Les biofilms sont donc persistants et difficiles à éliminer, et représentent un problème majeur dans plusieurs secteurs de l'économie ou de la santé. Deux questions nous intéressent en particulier: i) les biofilms jouent-ils un rôle actif dans le pouvoir pathogène de la bactérie, en plus de leur rôle dans l'adhésion et dans la résistance aux agents antimicrobiens ? ii) quelle est la contribution de l'immigration des bactéries planctoniques à la croissance et à l'organisation du biofilm, et quels sont les phénomènes physiologiques et moléculaires impliqués dans cette immigration? Pour répondre à ces questions, nous avons choisi comme organisme modèle Bacillus cereus, une bactérie pathogène opportuniste capable de s'adapter à une grande variété de milieux et responsable de toxi-infections alimentaires. Cette bactérie est proche de Bacillus subtilis et présente de fortes similitudes avec celle-ci dans la plupart des systèmes de régulation impliqués dans le développement des populations bactériennes et dans les voies métaboliques. Les différences entre B. cereus et B. subtilis dans les mécanismes moléculaires impliqués dans la formation des biofilms présentent un intérêt particulier.
Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +