Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Sociologie de l'alimentation et des pratiques de consommation
(ACR)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : acteur social, alimentary habit, aspect culturel, aspect social, aspect sociologique, budget des ménages, cadre de vie, canned foods, catégorie socio-professionnelle, domestic consumption, enquête auprès des consommateurs, enquête sociologique, groupe d'âge, groupe défavorisé, groupe social, home cooking, identité sociale, inégalité sociale, information des consommateurs, logique d'usage, milieu social, norme alimentaire, produit alimentaire, ready to eat meal, repas préparé, rôle des femmes, social history, social representation, social structure, social values, sociologie du goût, tâches ménagères, traditional food stuff
Question sociétale et finalité, contexte : aide sociale, alimentation humaine, bien-être animal, contexte familial, contexte social, durabilité, enjeu social, human feeding, hygiène alimentaire, recommandation nutritionnelle
Démarche, discipline : Anthropologie sociale et ethnologie, Histoire, History, sciences humaines, sciences sociales, Sociologie, Sociology, Statistics, Statistiques
Afficher la suite
Objet d'étude : acteur social, alimentary habit, aspect culturel, aspect social, aspect sociologique, budget des ménages, cadre de vie, canned foods, catégorie socio-professionnelle, domestic consumption, enquête auprès des consommateurs, enquête sociologique, groupe d'âge, groupe défavorisé, groupe social, home cooking, identité sociale, inégalité sociale, information des consommateurs, logique d'usage, milieu social, norme alimentaire, produit alimentaire, ready to eat meal, repas préparé, rôle des femmes, social history, social representation, social structure, social values, sociologie du goût, tâches ménagères, traditional food stuff
Question sociétale et finalité, contexte : aide sociale, alimentation humaine, bien-être animal, contexte familial, contexte social, durabilité, enjeu social, human feeding, hygiène alimentaire, recommandation nutritionnelle
Démarche, discipline : Anthropologie sociale et ethnologie, Histoire, History, sciences humaines, sciences sociales, Sociologie, Sociology, Statistics, Statistiques
Réduire

- Description détaillée :
L’équipe Solal (Sociologie de l’alimentation) réunit les sociologues d’ALISS. Partageant une même Afficher la suite
L’équipe Solal (Sociologie de l’alimentation) réunit les sociologues d’ALISS. Partageant une même perspective résolument empiriste et articulant réflexion théorique et description des pratiques.

Les évolutions récentes du domaine alimentaire, marqué par la mondialisation comme par le maintien des spécificités nationales, suscitent de nombreuses spéculations. Afin de rompre avec des discours qui, souvent, ne reposent sur aucune validation, nos travaux visent à objectiver ces évolutions, notamment par la restitution des conditions de vie et des pratiques domestiques dans lesquelles s’inscrit l’alimentation. L'analyse des différentes étapes des pratiques alimentaires, depuis les achats jusqu’aux repas (approvisionnement, stockage, préparation culinaire, consommation), renvoie à la répartition des tâches au sein du couple et plus largement au sein de la famille, au poids des contraintes horaires exercées par le travail et la scolarité sur les rythmes quotidiens, aux contours de la sociabilité au travail et en dehors. Il s’agit alors de prendre en compte les évolutions de la société française (développement de la grande distribution et des produits transformés, hausse du niveau de vie, démocratisation des rapports sociaux, notamment de sexe et de génération, etc.) qui ont profondément modifié l'offre de produits et les conditions de leur consommation. Ces modifications posent la question de l’acceptabilité par les consommateurs des produits mis sur le marché au regard de leurs conditions de production.


Ces évolutions affectent les consommateurs de façon différenciée. Nous approfondissons la question de l’alimentation à partir de l’analyse de la structure sociale des consommations et selon les différenciations sociales de consommation (notamment selon l’appartenance de genre, de génération, de classe). Notre premier objectif est de poursuivre l’analyse des disparités sociales et régionales déterminant les pratiques alimentaires. Le second est d’orienter les recherches vers des facteurs d’ordre démographique (âge, cycle de vie, structures familiales, etc.), qui contribuent à leur tour à la formation des goûts et aux pratiques de consommation alimentaire ; par exemple, l’étude des transformations des goûts et de l’acculturation des pratiques en situation de migration. Enfin, la question des relations entre alimentation et santé, qui s’exprime avec une acuité singulière ces dernières années (comme en témoigne l'attention portée par exemple à l’obésité ou au vieillissement) conduit à construire des problématiques proprement sociologiques sur des sujets qui relèvent du domaine médical, de l’épidémiologie et de la santé publique. Une des pistes privilégiées pour sociologiser ces objets est d’analyser la réception des normes (médicales, diététiques, corporelles…) véhiculées par le corps médical, les pouvoirs publics, la presse et les médias, mais aussi la famille et le groupe de pairs, et de se s’attacher aux conditions de leur mise en pratique.

Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +