Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Génétique Ecologie des Maladies en Fôret
(ACR)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : armillaria ostoyae, champignon, cryphonectria parasitica, erysiphe
Question sociétale et finalité, contexte : changement climatique, santé des forêts
Démarche, discipline : Biologie végétale, Ecology and Environment, Génétique des populations, Mycologie
Afficher la suite
Objet d'étude : armillaria ostoyae, champignon, cryphonectria parasitica, erysiphe
Question sociétale et finalité, contexte : changement climatique, santé des forêts
Démarche, discipline : Biologie végétale, Ecology and Environment, Génétique des populations, Mycologie
Echelle d'étude : communauté fongique, forêt, population fongique
Localisation géographique : france, landes, pyreneees, sud ouest france
Phénomène, processus et fonction : parasitisme
Réduire

- Description détaillée :
Nos Questions

Notre équipe développe des recherches fondamentales et appliquées sur les Afficher la suite
Nos Questions

Notre équipe développe des recherches fondamentales et appliquées sur les interactions durables entre arbres et champignons phytopathogènes dans les écosystèmes forestiers naturels et cultivés. Notre objectif est de comprendre la dynamique de ces interactions à l'échelle écologique et évolutive. Les deux principaux axes de recherche sont (1) les relations entre diversité (spécifique et génétique) des pathogènes et celles de leurs hôtes (2) l'impact du changement global ou de ses composantes, en particulier changement climatique et invasions biologiques, sur les maladies forestières. Pour répondre à ces questions, nous utilisons des concepts qui appartiennent à trois disciplines :


Epidemiologie Biologie évolutive


Ecologie des communautés

Nos Outils

Nous utilisons des approches et méthodologies variées :

* Expérimentations de terrain à grande échelle - Nos principaux sites d'étude sont : Les Landes de Gascogne, la plus grande forêt de plantation d'Europe, et les vallées d' Aspe et d'Ossau dans les Pyrénées.

* Experimentations en conditions contrôlées- les bases physiologiques et génétiques des interactions arbres-champignons sont étudiées dans des expérimentations conduites au laboratoire, en serre et en chambre climatique.

* Outils moléculaires - La diversité (spécifique et génétique) de nos champignons pathogènes est explorée avec des marqueurs moléculaires (microsatellites, SSCP, et SNIP.

* Modélisation - Nous développons des modèles épidemiologiques et évolutifs pour prédire la propagation spatiale et l'évolution de nos agents biotiques.

* Analyses de données - La surveillance phytosanitaire conduite depuis longtemps et sur tout le territoire par le Département de la Santé des Forêts (DSF) fournit de précieuses informations sur la distribution spatiale des champignons pathogènes et sur la diversité de leur interactions avec les arbres.

Nos Modèles d'étude

Programmes de recherche sur chaque modèle

Nos principaux modèles d' étude sont:

* Armillaria ostoyae et Heterobasidion annosum, agents de pourriture des racines (pourridiés) du Pin maritime

* Cryphonectria parasitica, agent du chancre du châtaignier , et son mycovirus (Cryphonectria hypovirus)

* Erysiphe alphitoides et espèces associées, agents de l'oïdium du Chêne

* Phytophthora spp., agents de l'encre du Chêne et du Châtaignier

Nous nous intéressons également aux maladies émergentes telles que celles causées par Sphaerosis sapinea sur les Pins.
Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +