Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Virus Influenza
(ACR)
- Mot(s) clé(s) :
Dispositif technique et méthode d'étude : analyse structurale, détermination de structure atomique
Phénomène, processus et fonction : cascade de signalisation, influenza, morphogénèse virale
Afficher la suite
Dispositif technique et méthode d'étude : analyse structurale, détermination de structure atomique
Phénomène, processus et fonction : cascade de signalisation, influenza, morphogénèse virale
Réduire

- Description détaillée :
Culture in vitro de cellules et de virus. RT-PCR. Clonage des gènes viraux et de l'ADNc génomique Afficher la suite
Culture in vitro de cellules et de virus. RT-PCR. Clonage des gènes viraux et de l'ADNc génomique complet. Génétique inverse. Production d'anticorps spécifiques.Développement de vecteurs viraux exprimant des protéines du virus Influenza. Transfections de cellules. Purification de protéines. Cristallisation de protéines. RMN. Structure 3D. Radiocristallographie. Assemblage protéique. Cascade de signalisation. Protéases et inhibiteurs de protéases. Récepteurs activés par les protéases. Nos travaux s'insèrent dans des champs d'étude compétitifs qui visent tous à une meilleure compréhension de la biologie de ces virus à ARN. A l'étranger aussi bien qu'en Europe, des groupes de recherches très structurés sont en place depuis de nombreuses années. L'obtention d'un système de génétique inverse au milieu des années 90 a permis de réaliser des avancées spectaculaires dans notre compréhension de ces virus. Cet outil essentiel va permettre de mieux comprendre et d'identifier les déterminants de virulence du virus qui restent encore très mal compris. Les Virus Influenza :
En santé humaine, les virus Influenza aviaires virulents du type H5N1, ou H7N7 et H9N2 circulant en Asie représentent une réelle menace pandémique. Compte-tenu de leur mode de dissémination par aérosols, si ces virus acquièrent la capacité de se propager d'homme à homme, ces virus constitueront une menace à l'échelle mondiale.
En santé animale, la présence de souches virales faiblement ou hautement pathogènes peut représenter un grave problème dans l'industrie aviaire. Sans vouloir rappeler le désastre qu'a représenté pour le Vietnam la présence endémique du virus H5N1 ces dernières années, il est nécessaire de rappeler les difficultés économiques rencontrées par la filière aviaire en Italie du Nord dans la fin des années 90 ou le début 2000 avec des souches circulantes de virulence variables. Axe 1
Étudier les relations structurales et fonctionnelles de certaines protéines virales (Ha, M2, M1,etc.), des étapes clés du cycle viral comme l'entrée du virus dans la cellule en étudiant la déformation des membranes virale et cellulaire cible, la formation des particules virales en système recombinant (baculovirus et autres). Appuyer ces études en déterminant la structure atomique de certaines de ces protéines si nécessaire.

Axe 2
Identifier et comprendre les mécanismes de signalisation cellulaire assoçiés à la réplication du virus Influenza. Une voie explorée est celle de l'activation des récepteurs activés par les protéases qui devrait réguler la réplication virale.

Axe 3
Participer à l'élaboration de nouvelles stratégies vaccinales ou antivirales. La thématique a débuté début 2006. L'appropriation du modèle viral par culture in vitro ou en modèle souris est en cours. L'expression en système recombinant de certaines protéines virales est réalisée. Pour l'heure, deux projets déposés à l'ANR en MIME (FluBudEntry) et en GENANIMAL (GenAviFlu) ont été acceptés et débuteront fin 2006. Un projet PTR INRA-Institut Pasteur a également été obtenu en septembre 2006. Notre objectif est de mieux comprendre le cycle réplicatif de ces virus en utilisant des approches expérimentales variées. Nous cherchons à comprendre les fonctions des différentes protéines virales en privilégiant les protéines structurales du virus impliquées dans des fonctions comme l'entrée dans la cellule cible ou le bourgeonnement. De plus, nous cherchons à identifier les cascades de signalisation cellulaire permettant de moduler positivement ou négativement la réplication du virus. Des recherches plus appliquées sont également en cours. Nous cherchons à produire dans différents systèmes recombinants les protéines assoçiées à la protection pour pouvoir proposer des stratégies vaccinales alternatives à celles utilisées jusqu'à maintenant. Nous cherchons également à identifier des drogues capables de bloquer l'entrée du virus dans la cellule cible. Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +