Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Promotion de la cancérogenèse colorectale
(ACR)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : aliment, charcuterie, colorectal, fer, mdf, porc, promotion, viande
Démarche, discipline : Cancer
Composé chimique, Facteur du milieu : acf, heme, peroxyde
Afficher la suite
Objet d'étude : aliment, charcuterie, colorectal, fer, mdf, porc, promotion, viande
Démarche, discipline : Cancer
Composé chimique, Facteur du milieu : acf, heme, peroxyde
Réduire

- Description détaillée :
- Promotion tumorale dans le colon des rats et des souris. Ces animaux reçoivent des régimes (i) Afficher la suite
- Promotion tumorale dans le colon des rats et des souris. Ces animaux reçoivent des régimes (i) riches en viande rouge ou en charcuterie, ou (ii) additionnés des molécules suspectes (hème, hème nitrosylé), ou (iii) contenant les nutriments supposés protecteurs (calcium, antioxydants, huile d'olive).
- Études de biomarqueurs directement liés au cancer intestinal (ACF, MDF, adénomes et adénocarcinomes), par histologie et immuno-histo-chimie.
- Études de marqueurs biochimiques dans les selles et les urines, notamment le DHN-MA qui signe la péroxydation lipidique.
- Modulation de l'expression des gènes dans l'intestin par les aliments et composés précités, par des biopuces à ADN pangénomiques.
- Modèles cellulaires originaux, notamment des cellules mutées pour un gène majeur du cancer du côlon, Apc.
Les gros consommateurs de viande rouge et de charcuteries ont un risque augmenté de cancer colorectal (environ + 50%). Or c'est le cancer le plus meurtrier chez les non-fumeurs. Les enjeux sont de diminuer l'incidence du cancer colorectal chez l'homme. Cette prévention du cancer passe par des recommandations nutritionnelles. L'enjeu n'est pas forcément de pousser les gens à devenir végétariens, mais de trouver des nutriments qui pourraient limiter l'action délétère des viandes. Nos objectifs sont de comprendre pourquoi certaines viandes pourraient être promotrices des cancers intestinaux, et de trouver des stratégies alimentaires permettant de le prévenir cette promotion tumorale. Dans un régime carencé en calcium, la viande de boeuf et l'hème sous forme purifiée sont des promoteurs puissants de la cancérogenèse intestinale chez les rongeurs.
- Le calcium et certains antioxydants inhibent fortement l'effet promoteur de l'hème.
- Le DHN-MA urinaire est fortement augmenté chez les animaux, et chez les volontaires humains, recevant un régime riche en hème (boudin noir).
- Le polyéthylène glycol PEG 8000 est un inhibiteur extrêmement puissant de la cancérogenèse induite chimiquement chez le rat (brevets pris au niveau mondial).
- La promotion due à l'hème semble liée à une toxicité sélective des peroxydes fécaux pour les cellules non mutées sur Apc.
Ceux qui consomment beaucoup de viande rouge ou de charcuteries ont un risque augmenté de cancer colorectal. Nous étudions expérimentalement l'effet promoteur de ces viandes chez des rongeurs. Nous examinons les tumeurs dans l'intestin, mesurons des marqueurs biochimiques et la modulation de l'expression des gènes (biopuces). Nous étudions aussi l'effet des composés sur des cellules mutées pour Apc. Nos résultats montrent que la viande de boeuf, et l'hème qui lui donne sa couleur rouge, sont des promoteurs puissants de la cancérogenèse. Le calcium et certains antioxydants inhibent fortement l'effet promoteur de l'hème. Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +