Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Génomique fonctionnelle du métabolisme secondaire de la vigne
(ACR)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : vigne
Question sociétale et finalité, contexte : alimentation humaine
Démarche, discipline : Biochimie et Biologie Moléculaire
Afficher la suite
Objet d'étude : vigne
Question sociétale et finalité, contexte : alimentation humaine
Démarche, discipline : Biochimie et Biologie Moléculaire
Composé chimique, Facteur du milieu : glucoside, isoprénoïde
Réduire

- Description détaillée :
Plus encore que chez d'autres plantes, le métabolisme secondaire revêt une importance particulière Afficher la suite
Plus encore que chez d'autres plantes, le métabolisme secondaire revêt une importance particulière chez la vigne. En effet, différentes familles de métabolites secondaires produits dans la baie de raisin ont un impact majeur sur la qualité des vins, aussi bien au niveau des caractéristiques organoleptiques (arômes, tanins) que des attributs esthétiques (anthocyanes). De plus, les défenses naturelles de la vigne contre les bio-agresseurs reposent en partie sur la production de métabolites de défense, dont le plus connu est le resvératrol. Malgré l'importance majeure des métabolites secondaires de la vigne, comme molécules de défenses et comme garants de la typicité des vins, les déterminants de la biosynthèse de la majorité de ces composés sont encore très mal connus. Les travaux de l'équipe combinent des approches de génétique, de métabolomique et de génomique fonctionnelle pour caractériser les gènes-clés déterminant la biosynthèse de différents types de métabolites secondaires de la vigne, en se focalisant sur les composés impliqués dans les défenses contre les pathogènes et dans les arômes de la baie de raisin. Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +