Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Pharmacocinétique des médicaments antiparasitaires et acteurs moléculaires du contrôle de la biodisponibilité
(ACR)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : résidu
Question sociétale et finalité, contexte : sécurité alimentaire
Echelle d'étude : environnement
Afficher la suite
Objet d'étude : résidu
Question sociétale et finalité, contexte : sécurité alimentaire
Echelle d'étude : environnement
Dispositif technique et méthode d'étude : biotransformation, posologie
Composé chimique, Facteur du milieu : antiparasitaire, lipide, parasite
Phénomène, processus et fonction : pharmacocinétique
Réduire

- Description détaillée :
Pharmacologie des médicaments antiparasitaires sur modèles intégrés (ruminants, nématodes et souris Afficher la suite
Pharmacologie des médicaments antiparasitaires sur modèles intégrés (ruminants, nématodes et souris transgéniques déficientes en Mdr1a/b), cellulaires (hépatocytes, lignées surexprimant les protéines d'intérêt : MDR1, MRP, BCRP). La chimiothérapie est et va rester la pierre angulaire du traitement anti-parasitaire des animaux. L'utilisation massive et désordonnée des produits à large spectre (benzimidazoles, lactones macrocycliques) a généré le développement de résistances qui, actuellement, réduit et limitera dans l'avenir l'efficacité de ces médicaments. - Mise en évidence de la grande diversité pharmacocinétique observée entre les espèces et les formulations pouvant générer des sous expositions aux médicaments (chèvre, lapin).
- Documentation des teneurs tissulaires et du rapport des concentrations lait/plasma ainsi que des quantités totales éliminées (% de la dose) dans l'environnement.
- Evaluation des fonctions de biotransformation et, de passage transmembranaire dans la biodisponibilité des antiparasitaires chez l'animal, et recherche de l'implication de ces fonctions dans le développement de résistance aux endectocides chez les parasites cibles.
La recherche publique doit s'approprier des questionnements qui ne sont pas pris en compte par le secteur industriel et fournir aux autorités réglementaires les bases nécessaires a une évaluation pertinente. Il convient alors d'améliorer la connaissance des mécanismes qui gouvernent l'efficacité et la sécurité des traitements et de proposer des optimisations des schémas thérapeutiques pour répondre à la nécessaire gestion des risques sanitaires. Projet Européeen STREP 2006-2009 (Novel solutions for the sustainable control of nematodes in ruminants); UMR 1089 (Toulouse) ; UMR-SA181 (Toulouse); Université Mc Gill (Canada). Laboratoires Mérial, Fort Dodge. SOLVO Biotechnologie (Hongrie).1) Rationaliser l'utilisation des endectocides par la prise en compte, des différences entre espèces (y compris les espèces mineures, dites orphelines en prescription pharmaceutique), et des performances des différentes voies d'administration.2) Déterminer le niveau de résidus des antiparasitaires endectocides dans les denrées alimentaires d'origine animale (lait) et évaluer le rejet dans l'environnement.3) Déterminer l'origine des différences de biodisponibilité enregistrées chez les espèces cibles au travers de l'étude des ABC transporteurs, des enzymes de biotransformation (cytochromes P450) et des échanges avec les lipides endogènes. 4) Rechercher l'implication des transporteurs membranaires dans le mécanisme de résistance des parasites.5) Proposer de nouvelles stratégies d'optimisation thérapeutique des médicaments antiparasitaires en majorant la quantité de médicament biodisponible à la fois chez l'animal hôte et dans la cible parasitaire. (utilisation d'inhibiteurs d'efflux ou de vecteurs lipidiques).
La caractéristique principale est la grande diversité observée entre les espèces pouvant générer des sous exposition au médicament (chèvre en particulier).
La faible performance en terme de biodisponibilité de certaines formulations (pour-on).
L'implication essentielle de Mdr P-glycoprotéine dans le devenir du médicament tant au niveau de l'organisme animal que du parasite. La chimiothérapie antiparasitaire restant une nécessité, les échecs thérapeutiques conduisant à l'émergence de résistances chez les parasites, il est impératif de définir une utilisation plus raisonnée des antiparasitaires endectocides. De plus, il est indispensable d'évaluer les risques liés à leur usage intensif en termes de sécurité alimentaire ou d'impact sur l'environnement. Parmi les facteurs modulants le devenir des antiparasitaires, les transporteurs membranaires, les enzymes de biotransformation ainsi que les interactions avec les lipides sont les acteurs moléculaires majeurs qui régulent la biodisponibilité. Afin de mesurer l'importance du rôle joué par ces systèmes de détoxication et notamment les mécanismes de passage transmembranaire, dans l'efficacité des traitements antiparasitaires, nous évaluons le rôle des protéines d'efflux de la familles des ABC transporteurs (MDR, MRP, BCRP,..) in vitro (lignées cellulaires), in vivo (souris transgéniques, animaux de rente) ainsi que chez les parasites cibles. Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +