Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Mécanismes physiologiques et biochimiques et moléculaires liés à l'acquisition de résistance au cours de l'élicitation des réactions de défense chez les végétaux vis-à-vis des agressions parasitaires
(ACR)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : élicitine, phytophthora, tabac
Composé chimique, Facteur du milieu : active oxygen species, atpase, gène de phosphorylation, phytoalexine
Phénomène, processus et fonction : élicitation, signalisation, transduction
Afficher la suite
Objet d'étude : élicitine, phytophthora, tabac
Composé chimique, Facteur du milieu : active oxygen species, atpase, gène de phosphorylation, phytoalexine
Phénomène, processus et fonction : élicitation, signalisation, transduction
Réduire

- Description détaillée :
Physiologie et biochimie cellulaire, biologie moléculaire. Cultures cellulaires végétales. Les Afficher la suite
Physiologie et biochimie cellulaire, biologie moléculaire. Cultures cellulaires végétales. Les systèmes générateurs d'AOS sont bien connus dans le domaine animal où ils participent activement aux mécanismes de défense (phagocytose, polynucléaires). Les radicaux libres jouent des rôles importants dans certains mécanismes de signalisation et de régulation. Il est donc fondamental de comprendre leur rôle dans le domaine végétal. L'acquisition de résistance peut s'accompagner de nécroses importantes du végétal et il est donc primordial de comprendre les mécanismes conduisant à l'apparition de cette toxicité. La concurrence internationale est forte, mais nos atouts devraient nous permettre d'apporter une contribution originale. 5 ans, étude du rôle des formes réactives de l'oxygène (AOS) dans les mécanismes de défense des végétaux. L'utilisation des mécanismes de défense des plantes est un enjeu important dans les nouvelles stratégies utilisables en phytoprotection. Ce travail devrait permettre d'obtenir (i) des plantes transgéniques capables de détoxifier rapidement et fortement les AOS, (ii) des molécules élicitrices de réactions de défense non nécrosantes.
Alternative à la lutte chimique qui devrait permettre de diminuer les intrants polluants en agriculture. Meilleure protection de l'environnement et du cadre de vie. Amélioration de la qualité des produits et diminution des risques toxicologiques et écotoxicologiques. Décrire les différentes phases conduisant de l'interaction initiale entre une plante et un pathogène jusqu'à l'activation des mécanismes de défense de la plante. Les études sont focalisées sur les systèmes générateurs de formes réactives de l'oxygène (AOS) situés sur la membrane plasmique, et leur implication dans l'induction de gènes de défense. Il s'agit, à partir d'un modèle expérimental original et parfaitement défini, de comprendre le processus d'élicitation afin de définir les étapes clés et de faire la part entre des réponses spécifiques de l'élicitation de défense et des réponses non spécifiques comme celles résultant de stress d'origines diverses. Rôle des AOS dans le mécanisme d'élicitation. Nécessité de l'induction des systèmes générateurs d'AOS et non pas nécessairement leur présence pour induire la production de phytoalexines. Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +