Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
GA-CT2 : Variabilité génétique des caractères
(CT)
- Mot(s) clé(s) :

- Description détaillée :
Ce CT est au coeur de l'activité du département et mobilise environ 50% des moyens. Les deux enjeux Afficher la suite
Ce CT est au coeur de l'activité du département et mobilise environ 50% des moyens. Les deux enjeux principaux sont d'une part de mieux connaître le déterminisme génétique de caractères encore mal connus, comme la résistance aux maladies, le comportement, la fertilité ou l'ingestion alimentaire ; d'autre part, d'identifier les polymorphismes de l'ADN responsables de la variabilité génétique des caractères d'intérêt zootechnique et, dans certains cas, académiques.


















Les enjeux sont importants :
* d'une part, les productions animales et l'amélioration génétique doivent prendre en compte les nouvelles demandes de la société, ce qui implique souvent de mieux connaître le déterminisme de certains caractères ;
* Le coût de la sélection, l'efficacité de la production, son adaptabilité aux milieux dépendent de cette connaissance du déterminisme génétique des caractères.
* Enfin, un polymorphisme causal est brevetable et valorisable. 1. Evolutions des concepts et méthodes : nouvelles approches de la plasticité, de la génétique de la variance, et plus généralement des interactions génotype x milieu ; méthodes de cartographie fine de QTL, étape indispensable pour l'identification des polymorphismes responsables de la variabilité génétique; analyse des données d'expression (transcriptome).

2. Analyse des caractères d'adaptation
* Résistance aux maladies, dans le cadre du Rex Eadgene
* Comportement, en particulier relations mère-jeune, comportement alimentaire, et réaction aux stress.
* Reproduction
* Ingestion et digestion
3. Analyse des caractères de qualité
* Qualité de la viande
* Qualité du lait
4. Modèles biomédicaux : dans le cadre des UMR principalement, et lorsque l'on dispose de modèles particulièrement pertinents (mélanomes) Ce CT repose :
* sur les domaines expérimentaux qui fourniront les dispositifs d'analyse et les phénotypes, facteurs limitants prévisibles de ces études
* sur des collaborations systématiques avec nos partenaires spécialistes des fonctions, principalement des départements PHASE, SA et CEPIA
* sur des grands programmes nationaux (AGENAE) ou européens (Eadgene, Neuroprion...) * Intégration de la génomique structurale, la génomique fonctionnelle, la génétique quantitative et la physiologie dans les programmes de recherche
* Identification de gènes responsables de la variabilité génétique des caractères d'intérêt, en particulier ceux difficiles à sélectionner. génétique quantitative, génétique moléculaire, planification expérimentale, métrologie, bases de données, bioinformatique, statistiques, immunologie, physiologie (en collaboration), pathologie (en collaboration), qualité des produits (en collaboration)









Toutes les UR, UMR et UE
72 ETP INRA, 25 NON INRA
* Départements PHASE, SA, MICA, CEPIA, MIA, qui apportent leurs compétences dans leurs disciplines
* Les partenaires des UMR
* Ifremer dans le cadre d'un GDR
* Cirad sur trypanotolérance
* LABOGENA dans les travaux de cartographie de QTL
* Réseaux européens (EADGENE, Neuroprion...) * AGENAE
* Fond pour la recherche et la technologie (FRT) dans le cadre de Genanimal
* Europe Réduire

- Champs de rattachement :
 
Une opération de maintenance est prévue pour le 22 novembre. Le service sera perturbé. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +