Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Installation Expérimentale de Nutrition
(ACS)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : experimental animals
Question sociétale et finalité, contexte : nutrition humaine
Démarche, discipline : Alimentation et Nutrition
Afficher la suite
Objet d'étude : experimental animals
Question sociétale et finalité, contexte : nutrition humaine
Démarche, discipline : Alimentation et Nutrition
Localisation géographique : auvergne
Réduire

- Description détaillée :
L’IEN met en œuvre les protocoles expérimentaux définis dans le cadre des missions principales de l Afficher la suite
L’IEN met en œuvre les protocoles expérimentaux définis dans le cadre des missions principales de l’UNH qui sont d’étudier l'impact des aliments, des modes alimentaires et des micro/macro-nutriments sur les voies métaboliques impliquées dans le maintien des grandes fonctions biologiques de l'organisme permettant ainsi de maitriser la connaissance des signaux induits par ces nutriments et d’établir des recommandations nutritionnelles pour la prévention des pathologies dégénératives liées à l’âge. L’IEN réalise également des prestations à façon pour d’autres unités du centre INRA (Qualité des Produits Animaux (QuaPA), Unité de recherche sur les Herbivores URH…) ou du plateau scientifique clermontois (Institut Universitaire Technologique (IUT) et l’Université Blaise Pascal (UBP), Université des Sciences et Techniques de l’Activité Physique et Sportive UFR STAPS), Centre International de Chirurgie Endoscopique de Clermont Ferrand (CICE)).

Les locaux ont été conçus pour accueillir, rongeurs, lapins et animaux moyens (chèvres, mini porcs) dans 2 zones adjacentes mais indépendantes de 600 m2 chacune et dans des conditions sanitaires de type conventionnel. Les recherches nécessitant l’utilisation des modèles chèvres et lapins des chèvres ont été interrompues lorsque les unités se sont engagées davantage en nutrition humaine (modèle chèvre n’étant plus pertinent) et pour des raisons éthiques (production d’anticorps ne nécessitant plus l’utilisation des lagomorphes)
La capacité d’hébergement de l’IEN est d’environ 5000 rongeurs et de 20 mini-porcs.



L’unité comporte deux parties :

- Zone rongeur

Cette zone de 600 m2 se compose de :

- 19 modules expérimentaux de 9 à 50 m2

- 1 salle blanche comportant 1 module expérimental et une partie laboratoire

- 4 laboratoires de prélèvement équipés de balances, centrifugeuses, plaques chauffantes, congélateurs, système d’anesthésie gazeuse et Sorbonne)

- 1 zone de stockage des aliments et litières

- 2 zones de préparation d’aliments

- 2 zones froides (4°C et – 20°C)

- 1 zone de lavage équipée de lave biberons, lave cages, laves vaisselles.



L’IEN est habilitée pour l’accueil d’animaux transgéniques de classe A1. Actuellement sont hébergées en permanence 2000 souris dont 75% sont des lignées transgéniques. Depuis 2007, le nombre de lignées de souris transgéniques hébergées au sein de l’installation a été multiplié par 3 (9 lignées en 2009) marquant ainsi l’évolution des besoins des expérimentateurs pour des modèles d’étude de plus en plus ciblés.



- Une seconde zone de 600 m2 (Plan 2) est dédiée aux expérimentations sur mini-porcs constituée de :

-2 zones permettant d’héberger 20 mini-porcs

- 2 zones d’expérimentation équipées de cages métaboliques

- 2 zones laboratoires

- 1 salle pour effectuer des prélèvements

- 1 zone de stockage

- 1 zone de préparation des rations alimentaires

- Zone froide (4°C et – 20°C)



L'IEN accueille également une partie des équipements dédiés au plateau technique petit animal (Chambres calorimétriques, Cages métaboliques, Echo MRI).


Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +