Vous cherchez...

 
Une recherche
   
   
 
 
Virus zoonotiques ét épizootiques : interactions virus-hôte
(ACR)
- Mot(s) clé(s) :
Objet d'étude : coronavirus félin, prion, virus
Dispositif technique et méthode d'étude : physiopathologie
Phénomène, processus et fonction : encéphalomyocardite, hépatite e, zoonose
Afficher la suite
Objet d'étude : coronavirus félin, prion, virus
Dispositif technique et méthode d'étude : physiopathologie
Phénomène, processus et fonction : encéphalomyocardite, hépatite e, zoonose
Réduire

- Description détaillée :
. Le franchissement de la barrière d'espèce peut être défini comme un phénomène Afficher la suite
. Le franchissement de la barrière d'espèce peut être défini comme un phénomène multi-factoriel qui obéit à la fois à des facteurs épidémiologiques qui augmentent le risque d'exposition et des facteurs moléculaires qui modulent le pouvoir de réplication et le pouvoir pathogène du virus. Ainsi, de nouvelles maladies infectieuses peuvent émerger après l'introduction d'un nouvel agent pathogène ou l'adaptation d'un agent existant suite à une modification dans les pratiques d'élevages, les échanges internationaux. Il est important de disposer de moyens permettant d'évaluer le potentiel et les modalités de transmission d'un virus, des animaux vers l'Homme, ainsi que des outils de diagnostic rapides, spécifiques et sensibles. La mise en place de ces moyens nécessite une maîtrise des mécanismes moléculaires et épidémiologiques impliqués dans le franchissement de la barrière d'espèce. Ces approches sont développées vis à vis des virus de l'encéphalomyocardite, de l'Hépatite E, des coronavirus félins et du virus Borna. Réduire

- Champs de rattachement :
 

En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +